Acte terroriste de Kadhafi

DC-10: audition de M. Koussa demandée

AP http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/04/01/

01/04/2011 | Mise à jour : 10:02 Réagir

Les familles des victimes de l'attentat du DC-10 d'UTA souhaitent que la justice française entende l'ex-ministre des Affaires étrangères libyen, Moussa Koussa, réfugié à Londres, a annoncé aujourd'hui à l'AP le porte-parole de l'Association française des victimes du terrorisme, Guillaume Denoix de Saint-Marc.

En 1999, la justice française a condamné à la réclusion criminelle à perpétuité par contumace six Libyens, dont le beau-frère du colonel Kadhafi, pour leur participation à l'attentat contre le DC-10 d'UTA en septembre 1989, dans lequel 170 personnes ont trouvé la mort.

"Les familles des victimes de l'attentat souhaiteraient que Moussa Koussa soit entendu par la justice française", a déclaré M. Denoix de Saint-Marc, précisant que son association va saisir la section antiterroriste du parquet de Paris d'une telle demande.

Jeudi, la justice écossaise a annoncé vouloir interroger le ministre libyen des Affaires étrangères sur l'attentat de Lockerbie en 1988, qui avait fait 270 morts.

"Peut-être qu'aujourd'hui M. Koussa aurait-il des choses plus intéressantes à dire", a souligné le porte-parole de l'Afvt. Il ajoute que M. Koussa avait été entendu par le juge Jean-Louis Bruguière durant l'enquête sur l'attentat.

La justice française n'a jamais poursuivi le colonel Kadhafi dans l'attentat du DC-10 d'UTA en raison de l'immunité accordée aux chefs d'Etat.

En 2004, la Fondation Kadhafi et le Collectif des familles ont signé un accord d'indemnisation à hauteur d'un million de dollars par victime.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×