Éditoriaux par Denis Ribeyre

Tous les éditoriaux de GIVORS Info

Denis RIBEYRE

Edito du 10 novembre 2011

Une nouvelle formule de présentation est en cours de réalisation afin de rendre le site de GIVORS Info encore plus convivial.

Différentes rubriques traitant de l'actualité politique - ou autre - vont faire leur apparition d'ici la fin de l'année 2011 afin d'être opérationnelles pour les prochaines élections législatives. Toutes ces améliorations sont destinées à apporter un plus grand confort pour les utilisateurs.

Denis RIBEYREEdito du 15 novembre 2011

Un décision importante pour Givors va être prise par le préfet cette semaine. L'A45 devant désengorger Givors va connaître probablement son tracé définitif dans son entrée dans Lyon.

Coté politique, Mohamed Boudjellabah, conseiller municipal socialiste, annonce sa probable candidaturelors des prochaines élections municipales. Regroupera-t-il le parti socialiste local derrière lui ou divisera-t-il encore l'électorat d'opposition ? 

Denis RIBEYREEdito du 29 novembre 2011

Un ancien adjoint communiste «Père La Vertu» ? Ce pourrait-être le titre d'un scénario de science-fiction. Et pourtant la réalité est bien là. En effet, Alain Pelosato continue à diffuser un ouvrage erroné pour payer l'éditeur mais cette fois avec séance de dédicace auprès de groupes d'opposition de villes gérées par la Gauche. Il est vrai qu'avant, c'est plus facile quand il est son propre éditeur, apparatchik du système et... président du syndicat des eaux Givors-Grigny-Loire.

Denis RIBEYREEdito du 5 décembre 2011

GIVORS Info publiera une rubrique «revue de presse» dès le début de l'année 2012. Il apparaît en effet nécessaire de mettre en évidence l'utilisation du journal municipal "Vivre à Givors" comme moyen de propagande militante par le système de bourgeoisie sociale au pouvoir à Givors.

L'exemple frappant vient d'être donné dans l'édition de décembre 2011. La manière de déformer les faits - en l'occurence le contenu d'un article du Progrès - pour en faire un argument au service de la politique fiscale voulue par Martial Passi, est un déni de démocratie des plus malsain...dans la grande tradition du bolchevisme stalinien.

Denis RIBEYREEdito du 7 décembre 2011

C'est officiel : le futur pôle métropolitain sera installé à Givors ! Tel est le titre de l'article du Progrès ainsi qu'il apparaît dans la page locale de Givors. Givors a donc été choisie pour sa position au carrefour des agglomérations entre Saint-Etienne Métropole, ViennAgglo, la communauté d'agglomération Porte de l'Isère et le Grand Lyon. Ce futur pôle métropolitain, domicilié Maison du Fleuve-Rhône, doit gérer un budget de 750 000 € pour assumer certaines compétences partagées dont les transports en commun, l'emploi, la culture et le développement durable.

Un plus pour la commune selon Passi qui va devoir se mordre - et profondemment - les doigts pour avoir voulu l'installation d'un pôle automobile qui va se révéler être une formidable "connerie" en regard de tous l'espace occupé et du peu d'intérêt général pour la création de richesse !

Denis RIBEYREEdito du 12 décembre 2011

Dominique de Villepin enfin candidat ! L'annonce vient d'être faîte et le comité de soutien givordin à la candidature de l'ancien premier ministre de Jacques Chirac se félicite de cette décision. 

L'homme a du panache et a démontré qu'il savait faire face dans l'adversité. Il va amener ce qui fait défaut aujourd'hui à la France : la CLASSE et la PRESTANCE...

Dominique de Villepin peut compter sur nombre de citoyens de la 11ème circonscription de Givors. Tous ceux qui souhaitent manifester leur soutien peuvent utiliser le formulaire de contact situé dans le menu de droite de GIVORS Info

Denis RIBEYREEdito du 09 janvier 2012

Il y a des jours comme ça. On a beau se frotter les yeux, la réalité est là. C'est en tout cas la mésaventure qui a dû arriver à beaucoup de Givordins quand ils ont ouvert le journal municipal "Vivre à Givors" de janvier 2012 à la page réservée à l'expression des groupes politiques. A peine croyable, l'opposition élue a fait économiser 12 millions d'euros aux contribuables givordins.

Protéger Fenech en faisant croire que l'ex-député est "dévoué" aux givordins est déjà un non-sens constaté par ses absences répétées lors des séances du conseil municipal. Mais là, le groupe Défi Givordin s'est vraiment surpassé. On peut déjà entendre les ricanements de la majorité municipale et de la Gauche. Dommage que ce ne fût pas Madame Charnay qui fasse cette déclaration, cela aurait été du "pain béni"...pour l'opposition.

Denis RIBEYREEdito du 25 janvier 2012

C'est parti ! La bagarre pour les élections législatives de la 11e circonscription du Rhône est engagée. La volonté du député invalidé - avec justes raisons - de retrouver son siège et celle du député sortant Raymond Durand de le garder annoncent un affrontement féroce.

Fenech est prêt à partir avec l'étiquette du Front National s'il n'obtient pas l'investiture de l'UMP. C'est du moins ce qu'il espère de son "pote" Gilbert Collard, le président du comité de soutien national de Marine Le Pen.

Il est vrai que Fenech et les conseillères municipales UMP d'opposition du conseil municipal de Givors ont refusé d'appeler à voter républicain "même en se pinçant le nez" lors du deuxième tour des élections cantonales de 2011 à Givors qui vit l'élimination dès le premier tour par le FN du candidat mis en place et soutenu par Fenech.

Denis RIBEYREEdito du 1 février 2012

1061 visiteurs uniques et 2617 pages lues. GIVORS Infos connait une très forte progression de visiteurs en janvier 2012 (+50%) par rapport au mois de janvier 2011.

Cette progression, qui concerne aussi le nombre de pages lues, témoigne du succès aussi bien de la nouvelle formule que du concept éditorial consistant à documenter l'argumentation développée par des preuves.

Certes, tout n'est pas parfait mais GIVORS Info est le seul site politique givordin d'information vraiment transparent. Nul besoin de truquer les compteurs ou de réaliser des interactions entre plusieurs sites pour augmenter artificiellement le nombre  de visites quand la sincérité, les compétences et la vérité sont au rendez-vous de la fidélité des internautes.

C'est en tout cas ma conception d'une opposition efficace face au déferlement des moyens municipaux de communication partisane.

Denis RIBEYREEdito du 1 février 2012

"Michelle Palandre (UMP) a, quant à elle, souligné que depuis 1995, l'essentiel de la dette a été transférée au Grand Lyon"

Voilà ce qu'il était possible de lire dans l'édition du Progrès du 1er février 2012. Vérification faite, cette phrase ahurissante a bien été prononcée par la conseillère municipale UMP puisque que cette déclaration faite pendant le conseil municipal est reportée sur le site du Défi Givordin avec les termes exactements reproduits :

"Et on vous entend vous réjouir que vous avez réduit la dette de la commune. Mais comment avez-vous procédé ? Vous oubliez tout d’abord de rappeler que depuis 1995, vous avez transféré l’essentiel de la dette à la communauté de commune puis au grand Lyon. Cela vous a bien allégé, mais pas les Givordins qui ont continué à payer des impôts à ces deux collectivités."

Il y a des jours où Passi doit être heureux d'entendre asséner de telles âneries en plein conseil !

Denis RIBEYRE09 novembre 2012 13h30

Après cinq mois consacrés à prendre du recul par rapports aux évènements locaux, GIVORS Info reprend du service.

Ces cinq mois ont permis de constater la fidélité des lecteurs. En effet, si la fréquentation du site a légèrement baissé, beaucoup de messages de sympathie et d'encouragement sont parvenus, certains provenant de Givordins connus me demandant de préparer les élections municipales.

J'ai été très touché par la confiance qui m'a été témoignée. Je comprend qu'il est important de reconstituer une opposition politiquement crédible avec un vrai leader.

Comme j'ai pu le préciser à mes interlocuteurs, il est d'abord nécessaire que ceux qui peuvent revendiquer une légitimité pour conduire une liste mettent l'intérêt général au-dessus des ambitions personnelles.

Recommencer les élections municipales de 2008 avec cinq listes en présence, c'est assurer la réélection du système en place.

 

Date de dernière mise à jour : 23/06/2013

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site