Risques naturels : Quand le Maire M.Passi fait comme à Givors

 cliquer sur l'image Carte Risques naturels.pdf

"Faites ce que je dis mais pas ce que je fais" Tel semble être le mode de fonctionnement du Maire de Givors en ce qui concerne la gestion des permis de construire en zone inondable et le suivi des arrêtés préfectoraux. GIVORS Infos a rassemblé un certain nombre de documents qui démontrent une réelle insouciance - voire inconscience - face aux risques naturels pourtant bien connus que sont les inondations. Que dit le Maire de Givors en juin 2007 dans le Document d'Information Communal sur les Risques Majeurs DICRIM GIVORS.pdf disponible obligatoirement en mairie (extrait) : "GIVORS bénéficie donc d'une vigilance renforcée de la part de plusieurs services de l'Etat, de la Région, du Département et de sa municipalité. Année après année, l'entretien des rivières et torrents, la surveillance géologique des collines et l'examen attentif des permis de construire, la mise à jour des plans d'urgence et des dispositifs d'alerte mobilisent des moyens humains et financiers importants pour réduire ces risques

Prompt à interrompre les constructions neuves des Cornets sur injonction préfectorale, qu'en est-il lorsqu'il s'agit de son confort personnel ou des constructions des immeubles initiées par la SEM Givors Développement dont il est le Président du conseil d'administration ?

Retour à la page "Prochainement"

Retour à la page d'accueil

Quand un Maire ne respecte pas - pour lui - les lois et règlements qu'il est chargé de faire appliquer à ses concitoyens.

 Monsieur Passi a acquis dans cet immeuble Orée du Rhône un appartement. Le permis de construire Permis Orée du Rhône.pdf fait apparaitre la mention : "le pétitionnaire est informé que le terrain se trouve en zone bleue B1 définie par le Plan de Prévention des Risques d'Inondation (PPRI) susvisé. Les travaux devront respecter l'intégralité de ce document, consultable en mairie" Zone bleue B1 PPRI.pdf. Devant surélever l'immeuble et ne pouvant construire des parkings en sous-sol, le promoteur a acquis, après division, une parcelle appartenant à la SEM Givors Développement destinée à recevoir des garages non boxés (style hangar agricole) selon le règlement applicable en zone bleue B1 du PPRI. Cette parcelle achetée à bas prix car n'ayant, selon le constructeur SIER, qu'une valeur d'aisance puisque la parcelle était enclavée, et selon les dires des administrateurs de la SEM Givors Développement présidée par Monsieur Passi, inutilisable donc sans réelle valeur, s'est trouvée brusquement désenclavée - Miracle de l'intelligence du secteur concurrentiel - par l'écroulement d'un mur mitoyen avec la rue Passage Mussieu pour y accueillir les véhicules des heureux copropriétaires. Naturellement, un fois le certificat de conformité signé, les garages furent boxés et fermés. "Faites ce que je dis, pas ce que je fais" devait penser le copropriétaire PASSI lorsqu'il confirma en toute connaissance de cause le non respect du règlement du PPRI Déclaration M. Passi.pdf. Dans cette déclaration aux enquêteurs spécialisés de la Direction Interrégionale de la Police Judiciaire Division économique et financière, M. Passi ne dit pas toute la vérité... Les actes de vente stipulent des garages...non boxés. Garages couverts non boxés Acte de vente.pdf

Quand un architecte essaye de faire des garages souterrains en faisant croire à un vide-sanitaire...

 Cet immeuble est le Pavillon de l'Orangerie situé dans le même quartier et la même zone bleue B1 - A quelques dizaines de mètres - que celui de l'Orée du Rhône. Il est donc soumis aux mêmes contraintes du PPRI. Ce que ne peut ignorer l'architecte du projet puisqu'il le déclare dans un article du Progrès paru le 10 mars 2004 "Et partant du principe que la RN86 était bruyante et qu'il fallait un stationnement aérien, la zone ne permettant pas des parkings souterrains, l'architecte a décidé..." Esquisse Orangerie.pdf. Pourtant l'architecte a essayé de faire passer des garages en sous-sol pour un vide sanitaire, ce qui lui valu une très ferme réplique de l'administration Courrier DDE Orangerie.pdf.

Ainsi, sans la vigilence d'un responsable de la DDE, les copropriétaires auraient pu courir un risque mortel ainsi que ledit courrier le précise. Mais la vraie question que nous devons nous poser est : Pourquoi le permis de construire du Pavillon de l'Orangerie Permis Orangerie.pdf n'impose pas les mêmes contraintes que celui de l'Orée du Rhône ? Signé par la même personne - l'ancien adjoint à l'Urbanisme aujourd'hui Directeur des Services Techniques...chargé d'instruire les permis de construire - il devait y être mentionné les mêmes contraintes - comparer avec Permis Orée du Rhône.pdf - Surprenant non ?

Mais la surprise est double : Dans l'un des immeubles - le plus éloigné de la RN86 - y sont imposées des contraintes d'isolation phonique alors que pour le Pavillon de l'Orangerie, une simple rangée d'arbre devait suffire. Relire l'article de presse du 10 mars 2004 Esquisse Orangerie.pdf. Dans cet article, n'y est-il pas affirmé par Monsieur Passi en personne que les deux immeubles ont un standing similaire...?

Etonnant non ? Surtout que les copropriétaires du Pavillon de l'Orangerie ont payé - soit disant pour un standing similaire - en moyenne 2 300 euros le m² alors que ceux de l'Orée du Rhône ont seulement acquis leur appartement au prix moyen de 1 550 euros le m² bien que les permis aient été accordés l'un en janvier 2003, l'autre en décembre 2004 ! Pierre Bazaille, Président de l'Institut Notarial de Droit Immobilier n'affirmait-il dans un article de presse qu'à l'époque de l'Orée du Rhône, le m² se vendait entre 1 900 et 2 000 euros ? Lire Prix immobilier.pdf 

Mais à GIVORS on fait comme à GIVORS...GIVORS Infos reviendra sur ces curiosités locales.

Quand les rêves d'une trentaine de futurs résidents aux Cornets sont brisés par une bourde

 Il semble bien qu'un préjudice financier approchant les cinq millions d'euros soit en cours de création. Encore sous le choc, les acquéreurs espèrent trouver une solution avec l'aide des pouvoirs publics. GIVORS Infos suivra ce dossier jusqu'à l'aboutissement final en espérant que les promesses faites seront rapidement tenues. Nombre de familles ont vus des prêts débloqués alors qu'ils doivent continuer à payer des loyers. La seule question est de savoir : Qui est responsable d'une pareille bourde Zonage Cornets.pdf dans l'établissement du PPRI (Plan de Prévention des Risques d'Inondation) PLU Légende Zonage officiel.pdf ? Pourquoi avoir autorisé les permis de construire en connaissant la mise en place d'un futur PPRI du GIER depuis au moins l'année 2006 ? Lire l'enquête Futur-scandale-financier-à-givors ?

Quand les Arrêtés préfectoraux ne sont pas appliqués pour la sécurité des biens et des personnes

 ARRETE PREFECTORAL N° 2004-4579 DU 2-12-2004. Nous ne saurons jamais pourquoi la sécurisation des berges entre le pont de chemin de fer situé vers la poste et la confluence du Gier avec le Rhône n'a jamais été réalisée. Pourtant les crues de 2003 avaient provoqué suffisamment de dégats importants heureusement sans victime à Givors. En 2008, la violence des courants a emporté au moins trois mètres de berges...Insouciance quand tu nous tiens ! Heureusement pas de victime mais à chaque fois, des milliers de mètres cubes à draguer...

  Qui paie ?

Quand la SEM Givors Développement construit des immeubles avec des parkings en sous-sol

  A la connaissance de GIVORS Infos, seule la SEM présidée par le Maire de Givors construit des immeubles avec parkings souterrains en zone inondable. L'immeuble Pasteur a la particularité d'être protégé des crues administratives, du moins celles qui respectent les règlements. En effet, l'assise foncière ne nécessite aucune contrainte Zonage Pasteur.pdf alors que l'assise de l'immeuble mitoyen est inondable PLU Légende Zonage officiel.pdf. Cet immeuble, décidé en 2004 et vendu en dessous de son prix de revient, révèle une autre curiosité étonnante, sujet que GIVORS Infos abordera ultérieurement. En attendant, non seulement le promoteur fausse la concurrence mais fait courir un risque - souhaitons-le uniquement matériel et financier - aux usagers. Cette inconscience sur les risques encourus a été révélée aux promoteurs du Pavillon de l'Orangerie... Lire Courrier DDE Orangerie.pdf 

 Le Jardin des Etoiles est en cours de commercialisation Jardin des Etoiles.pdf depuis un certain nombre de mois en proposant des parkings en sous-sol. Situé au 13 rue Gambetta, à la place de l'ancienne boucherie Paulet, il se construit en pleine zone inondable selon la carte des risques naturels Carte Risques naturels.pdf mais est autorisé par le PPRI Zonage Jardin des étoiles.pdf PLU Légende Zonage officiel.pdf. Il se trouvera à la merci des crues torrentielles de Merdary. Lire Givors-coulée-de-boue.

Monsieur le Préfet va-t-il imposé comme aux Cornets à Monsieur Passi d'avertir le constructeur pour interrompre la commercialisation en attendant de modifier le permis de construire avec des places de stationnement aériennes ? GIVORS Infos suivra l'évolution de ce dossier avec attention... 

Retour à la page d'accueil    Retour à la page "Prochainement"

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×