Législatives 2012

Résultats 11ème circonscription du Rhône

11e circonscription : Les cantons et communes20h40 Pour l'instant et sur 80% des bulletins dépouillés, nous nous dirigeons vers un deuxième tour Fenech (UMP) contre Henry (FN). La candidate investit par le PS serait exclue du deuxième tour des élections législatives.

Toujours dans la 11e circonscription, sur 80 % des bulletins dépouillés, René Balme (Front de Gauche) obtiendrait 6,77 %. Jean-Charles Kohlhaas (EELV obtiendrait un peu moins de 4 % des voix; Le député sortant Raymond Durand (Nouveau centre), ne recueillerait que 8 % des voix.

Résultats du 1er tour des élections législatives de 2012 dans la commune de Givors

Nombre d'inscrits sur les listes électorales : 10866
Taux d'abstention : 54.45%
Votes blancs ou nuls : 1.21%

Candidat Etiquette politique Voix % exprimés
Yvan BACHAUD RIC 0 0
René BALME Front de Gauche 1081 22.11
Christian CASTRO NPA 37 0.76
Raymond DURAND Nouveau centre 76 1.55
Georges FENECH UMP 887 18.14
France GAMERRE PRG-GE 1126 23.03
Agnès HENRY Front national 929 19.00
Jean-Charles KOHLHAAS Europe écologie – les Verts 147 3.01
Olivier MINOUX Lutte Ouvrière 39 0.80
Guy PALLUY Divers gauche 526 10.76
Pierre LAURENT Alliance écologiste indépendante 10 0.20
Marie Louise LEDDA TREFLE 31 0.63


22h00 Dans la 11e circonscription, sur 96,88 % des bulletins dépouillés :

- Georges Fenech (UMP) 29,10 %
- Agnès Henry (FN) 18,80 %
- France Gamerre (Génération écologie PS ) 17,81 %
- Guy Palluy (Divers gauche) 12,25 %.
- René Balme (Front de gauche) 8,33 %
- Raymond Durand (Nouveau Centre) 7,91 %

RESULTATS DEFINITIFS

Georges Fenech UMP Ballottage 29,28 % 14 726 votes
Agnès Henry Front National Ballottage 18,84 % 9 475 votes
France Gamerre Radical de Gauche 17,96 % 9 031 votes 
Guy Palluy Divers gauche  12,09 % 6 080 votes
René Balme Front de gauche  8,25 % 4 151 votes
Raymond Durand Nouveau Centre  7,88 % 3 964 votes
Jean-charles Kohlhaas Europe-Ecologie-Les Verts  3,82 % 1 923 votes
Marie-louise Ledda Ecologiste  0,74 % 370 votes
Olivier Minoux Extrême gauche  0,44 % 221 votes
Christian Castro Extrême gauche  0,39 % 194 votes
Pierre Laurent Ecologiste  0,3 % 149 votes
Yvan Bachaud Autres  0,01 % 5 votes

Votes blancs et nuls 1,02 % 518 votes



11e circonscription Rhône GIVORS : Fenech et la politique busisness

INCROYABLE MAIS VRAI !

Comment vendre des livres à bon compte

Il fallait oser le faire... et Fenech a osé : se sachant battu et bientôt rentré chez lui à Paris, l'inestimable personnage a reproduit quatre de ses opuscules sur un tract de campagne électorale distribué sur toute la 11ème circonscription du Rhône. Comme quoi, tous les moyens sont bons pour se faire un peu d'argent de poche en développant sa clientèle littéraire. Surtout depuis la disparition de sa généreuse bienfaitrice que Fenech avait accusé à tort d'être l'entière responsable de son invalidation...

"Après tout pourquoi se priver" doit penser ledit Fenech, "ma candidature ne sera pas tout à fait inutile si j'attrape quelques clients au passage"

11e circonscription Rhône GIVORS Un proche de Fenech auteur de la vidéo responsable du déballage nauséabond

L'auteur anonyme de la vidéo démasqué grâce à Internet. Le responsable d'un déballage nauséabond est un proche de Fenech et de l'opposition givordine "Le Défi Givordin"

Image de la vidéo supprimée qui apparaissait sur le compte Youtube de Darkolep

Rappel des faits : Alain Pelosato, ancien maire adjoint communiste de Givors pendant 20 ans, aujourd'hui proche de Georges Fenech et fortement impliqué dans l'opposition "Le Défi Givordin" crée sur son site personnel, le 06 mai 2012, un lien ouvrant sur une vidéo mise en ligne sur You Tube par un certain "darkolep". "C'est pas moi l'auteur de la vidéo" avait répondu l'élu au comité UMP de la 11ème circonscription du Rhône à une question posée par une journaliste du Progrès. Et d'accuser n'importe lequel de ses voisins demeurant dans les Etoiles...

Voir la preuve en image ? 

11e circonscription Rhône GIVORS Elections législatives 2012 Conseils aux 12 candidats

Quelques règles...

Tout candidat, quelque soit l'élection, doit respecter un certain nombre de règles. Compte tenu d'un passé récent qui a mis les projecteurs sur la 11ème circonscription et sur des faits qui seront qualifés "d'anormaux", il n'est pas inutiles de rappeller ces règles et principes.

Ces billets seront publiés pendant la période de campagne officielle...

  • Le principe des élections législatives

L’Assemblée Nationale compte 577 députés. Elle se renouvelle intégralement. Les pouvoirs de l'Assemblée Nationale expirent le troisième mardi de juin de la 5ème année qui suit son élection. Les élections générales ont lieu dans les 60 jours qui précèdent l'expiration de ses pouvoirs.

Les députés sont élus au scrutin uninominal majoritaire à deux tours.

Les prochaines élections législatives auront lieu le 10 juin 2012 et en cas de second tour le 17 juin 2012.

Pour être élu au premier tour, le candidat doit obtenir la majorité absolue des suffrages exprimés ET un nombre de suffrages égal au quart du nombre des électeurs inscrits. 

Si aucun candidat ne remplit cette condition, il est procédé à un second tour.

 Peuvent se présenter au second tour, les candidats présents au 1er tour et ayant obtenu un nombre de suffrages au moins égal à 12,5% du nombre des électeurs inscrits. Si un seul candidat remplit cette condition, se maintiendra le candidat ayant obtenu après celui-ci le plus de suffrages. Si aucun candidat n'obtient un nombre de suffrages correspondant à ce seuil de 12,5%, se présenteront au second tour les deux candidats ayant obtenu le plus grand nombre de suffrages. 

Pour être élu au second tour, la majorité relative suffit. En cas d'égalité de suffrages, le plus âgé des candidats est élu.

Lire la suite

11e circonscription Rhône GIVORS : Le Front de Gauche prend des usagers SNCF en otage

.

Comment des usagers sont pris en otages pour servir de "com" dans une élection

Otage jusqu'au bout !20 000 personnes empruntent chaque jour - et dans les deux sens - la ligne Saint-Etienne Lyon. Cette ligne est au centre d'un conflit interne entre la direction de la SNCF et des syndicats cheminots, ceux-ci refusant la réorganisation du site de la SNCF de Saint-Etienne. Pendant près de trois mois, les usagers ont été pris en otage. Retards réguliers, suppression de trains... Pour faire bref, l'enfer quotidien pour ceux se rendant sur le lieu de travail.

Les syndicats de cheminots ont exploité une faille de la loi sur le service minimum. En effet, un préavis de grève doit être déposé plusieurs jours à l'avance afin que le service minimum puisse être organisé en toute sécurité. Qui dit service minimum dit minimum de train en fonction des disponibilités des matériels roulants et des personnels non grévistes. Mais, le personnel gréviste n'était plus gréviste le jour de la grève, cela lui permettant de perturber les liaisons Saint-Etienne Lyon tout en continuant de percevoir leur salaire.

Les usagers excédés décident de se rebeller lorsque pour la énième fois, ils sont refoulés du train en gare de Givors, les rames étant déjà bondées de voyageurs à son arrivée en gare. Aujourd'hui, cette curieuse grève imposant des sacrifices aux seuls usagers est terminée. Une réunion a eu lieu à givors le 28 janvier 2012 à l'initiative du maire communiste de Givors.

Et c'est là que tout a été organisé pour récupérer la colère des usagers au bénéfice du candidat local d'un parti politique... ou quand les pyromanes se font pompiers !

Lire la suite

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site