Tunisie : La nouvelle "bourde" de Georges Fenech

 Très mauvais début d'année 2011 pour Monsieur Georges Fenech le jet-seteur. Le voila obligé d'annuler le XXème anniversaire de l'association qu'il préside :"Echanges Franco-Tunisiens" qui devait avoir lieu dans le nouveau palace parisien le Shangri-la...appartenant à une grosse fortune tunisienne Hosni Djemmali. Lire lyoncapitale.fr 

 Prévues en grandes pompes, ces festivités étaient encore annoncées le 3 janvier 2011 alors qu'il y avait des morts en Tunisie. Monsieur Fenech, qui n'en rate pas une rappelant son aventure gabonnaise, avait prévu de faire les choses en grand...en présence d'une figure prestigieuse - lire Une prestigieuse figure....pdf - de l'amitié franco-tunisienne : Monsieur ABDELWAHAB Abdallah, (lire AA Tunisie.pdf) Ministre Conseiller des Affaires politiques auprès de la Présidence de la République Tunisienne.

Ce ministre sera limogé le 13 janvier par Ben Ali dans l'espoir de calmer les foules... 13/01/2011 tunisie : limogeage de deux faucons du Président Ben Ali

Abdallah, le Mazarin de Ben Ali

 Abdelwaheb Abdallah, 68 ans est l'ennemi juré des libéraux et de tous les partisans de l'ouverture du régime. Il passe pour l'architecte et le maître d'œuvre de la politique de verrouillage de l'information.

Décrit comme l'âme damnée ou le mauvais génie du Président, ce monastirien habile et intelligent, est un ancien professeur à l'Institut de presse et des sciences de l'information (Ipsi), ancien directeur de la TAP, l'agence de presse officielle.

Il a intègré le gouvernement, en septembre 1987, comme… ministre de l'Information.

« AA » a connu pourtant une semi-disgrâce en novembre 2003, quand les attributions de porte-parole lui sont brutalement retirées pour être confiées à Abdelaziz Ben Dhia. Mais il conserve son bureau au palais de Carthage et continue d'exercer son influence en coulisses.

Véritable Mazarin, Abdelwaheb Abdallah, dont la femme, Alia, préside le conseil d'administration de l'Union internationale de banques (UIB), passe aussi pour être un proche de Leïla Trabelsi - Ben Ali.

 

Voici ce que déclarait encore Georges Fenech, à coté de Mezzri Haddad, défendant le bilan de Ben Ali le 13 janvier 2011 sur la chaine LCP, la chaine publique de l'Assemblée Nationale

http://www.lcp.fr/Tunisie-les-raisons-de-la-colere-10317.html  

 

Pourtant, le personnage Fenech présidant l'EFT (Echanges Franco-Tunisien) n'a pas hésité à renier sa scolarité "primaire" tunisienne - Ce fils de colons qui exploitaient une oliveraie de 300 hectares est arrivé en France en 1963 à l'âge de 9 ans - sur son CV officiel distribué avec le logo de la République Française dans le dossier de presse à l'occasion de sa visite en Polynésie Française, en faisant croire qu'il a fait toute sa scolarité primaire à Givors Lire l'avant-dernière page DOSSIER_DE_PRESSE_MIVILUDES.pdf . Dans le même CV, Georges Fenech se présente également comme "Depuis 1999 : Fondateur, Président, puis Président d'honneur du Syndicat Indépendant des Magistrats (SIM)", ce syndicat mort-né créé après son éviction de l'APM  "1996-1998 : Président de l'Association Professionnelle des Magistrats (APM)". La seule trace INTERNET de ce syndicat SIM se trouve dans des articles de faits divers notamment http://www.leparisien.fr/faits-divers/un-magistrat-de-bobigny-en-garde-a-vue 11-02-2003 Lire le même article en Pdf : Un magistrat de Bobigny en garde à vue.pdf

 

 

 Le 7 janvier - une semaine à peine avant et en pleine révolte - l'annonce du XXème anniversaire continuait à être diffusé sur EuropeMagreb.fr http://www.europemaghreb.fr/francetunisie-diner-prestigieux-pour-le-20eme-anniversaire-des-eft/

 

Mais également le 9 janvier 2011, six jours avant...la fuite de Ben Ali

Fenech le Ben Aliste est-il devenu révolutionnaire ?  

 

 Quand Fenech était un député...plein de louages pour Ben Ali

Lire aussi : Fenech Ben Ali Actualités nationales Tunisie.

 

 

Devenu révolutionnaire... le dimanche 23 janvier 2011

 

Le 17 janvier, notre pirouettiste Fenech tient un discours bien différent - et plein d'arrogance - de celui qu'il tenait quatre jours plutôt sur la même chaine publique LCP, lui qui s'honorait d'accueillir le prestigieux haut dignitaire du RCD Monsieur ABDELWAHAB Abdallah, Ministre Conseiller des Affaires politiques auprès de la Présidence de la République Tunisienne - haï par le peuple tunisien - limogé par Ben Ali pour calmer les foules. Quand à l'ambassadeur de l'Unesco, Mezzri Haddad, autre haut dignitaire du parti unique tunisien, dont la proximité politique et philosophique évidente avec Monsieur Fenech "Tolérance zéro" lors du précédent débat du 13 janvier sur la même chaine LCP reproduit ci-avant par GIVORS Info, celui-ci a pris la fuite...

http://www.lcp.fr/Tunisie-entre-chaos-et-democratie-10460.html   

Du grand Fenech dans l'art de retomber sur ses pattes d'ancien jet-setteur Franco-Tunisien...nouveau révolutionnaire (la vidéo ci dessus est un chef-d'oeuvre)

Mais notre imprécateur d'esbrouffe ne trompe personne Lire lepost.fr : article du 25 janvier 2011 Ben Ali Fenech Bachelot co et l'arnaque franco-tunisienne. Lire également en format Pdf Ben-Ali Fenech Bachelot & co, l'arnaque franco tunisienne

2012 Elections législatives opposition GIVORS 11 circonscription UMP tunisie Georges Fenech

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site