Brèves de GIVORS Info

Le blog d'Infos GIVORS résume les brèves, les indiscrétions voire les rumeurs ou humeurs en réaction à l'actualité politique locale. Ce blog sera alimenté régulièrement par des brèves qui seront publiées au fur et à mesure de l'actualité.

GIVORS Infos : Brèves du jour par Denis Ribeyre

12 juin 2012 17h53

Passi et Collomb ont-ils manoeuvré pour éliminer le candidat officiel du PS ? C'est en tout cas l'aveu que laisse entendre Collomb dans la déclaration faite ce jour à la presse : "Le ticket gagnant pour la gauche dans la 11ème circonscription était Passi en premier avecGuy Palluy comme suppléant". Surtout que cette solution permettait à Collomb de revendiquer le soutien officiel du PS pour Thierry Braillard.

GIVORS Info a pu reconstituer le scénario d'autant plus facilement que Passi a fait battre le PS et son candidat Jean-François Gagneur par deux fois en 2007 et 2008.

Acte 1 : Passi encourage la candidature de Palluy face à Quintin, le radical de Gauche  tout juste investi officiellement par le PS. Or, Quintin a le tort d'être également conseiller municipal à Grigny dont le maire est Balme, candidat pour le Front de Gauche.

Acte 2 : Devant la multiplication des candidatures PS à Gauche (y comprise celle deJoassard) orchestrées en sous main et à leur insue par Collomb, Passi manoeuvre pour se poser en rassembleur de la Gauche.

Acte 3 : Patatras... Le Parti Radical de Gauche n'a pas assez de candidates féminines et risque d'être sanctionné financièrement. Pour combler ce déficit, France Gammère - de stature nationale - débarque à Givors pour remplacer Quintin.

Acte 4 : Palluy - toujours manipulé par le duo Passi-Collomb qui continue à l'encourager - maintient sa candidature, la solution Passi ayant pris l'eau avec l'arrivée de la candidate marseillaise.

Acte 5 : La Gauche est éliminée du deuxième tour. Exclu du PS, c'en est fini de l'avenir politique de député de Palluy, rendu responsable de l'échec. Passi - qui gagne sur tous les plans - dénonce ouvertement les divisions et se pose en champion de l'unité de la Gauche...en attendant la prochaine élection nationale.

CQFD


06 juin 2012 17h53

Dans moins de quatre jours, nous allons devoir choisir entre les douze candidats de la 11ème circonscription pour n'en garder que deux voire éventuellement trois.

Les deux partis théoriquement dominants (PS et UMP) présentent chacun un candidat, l'une de Marseille et l'autre de Paris. Souliers vernis contre espadrilles...Chercher l'erreur.

Deux autres candidats connaissent parfaitement la circonscription (ils y habitent). L'un et l'autre ont été ou sont toujours maires et occupent des fonctions importantes soit à la Région soit au Conseil Général.

Le vote utile devrait être naturellement - pour plus de cohérence et d'efficacité - entre ces deux derniers. Espérons qu'au deuxième tour, nous aurons à choisir logiquement entre Raymond Durand et Guy Palluy.


30 avril 2012

Le 26 avril 2012, devant la 7ème Chambre Presse de la Cour d'Appel de Lyon, a eu lieu l'audience tenue pour juger à nouveau le procès encore intenter par Martial Passi contre Denis Ribeyre faisant suite aux propos tenus sur le site de GIVORS Info.

L'article incriminé Le prêt magique de Monsieur PASSI, Maire de Givors relatait l'absence de présentation du justificatif concernant une somme de 13.401€. Martial PASSI arguait dans la citation à comparaître qu'il avait été totalement transparent devant les enquêteurs, lors de son audition sous le régime de la garde-à-vue. Pour confirmer ses propos, Martial Passi fournissait les justificatifs des paiements comme offre de contre preuve. 

Denis Ribeyre a contesté, démonstration à l'appui et devant une Cour attentive, certaines de ces pièces, selon lui ignorées des enquêteurs et apparaissant aujourd'hui pour justifier l'origine des paiements de l'appartement et étayer, ainsi à son encontre, les accusations de diffamations.  

Peut-être un tournant dans les procès à répétition intentés depuis plusieurs années. Réponse le 24 mai 2012.


24 avril 2012

Le Grand Lyon a donné le coup d’envoi de la réflexion sur les évolutions du Plan Local d’Urbanisme, document qui fixe les règles en matière d’urbanisme dans l’ensemble des communes du Grand Lyon.

Le coup d’envoi de la révision du plan local d’urbanisme (PLU) a été donné lundi, en conseil communautaire du Grand Lyon. Vaste document d’urbanisme définissant les droits à construire sur les communes appartenant au Grand Lyon, le PLU va faire l’objet d’une vaste révision, qui vise à intégrer les objectifs du Schéma de Cohérence territoriale (SCOT) approuvé en décembre 2010 par le Grand Lyon ainsi que les obligations liées à la Loi Grenelle 2.

Depuis l’adoption de cette dernière, le Plan Local d’Urbanisme doit en effet inclure le Programme Local de l’Habitat, lequel sera désormais opposable. Le PLU du Grand Lyon, qui date de 2005, doit donc devenir, d’ici 2016, un PLUH. « Ce n’est pas qu’une simple histoire d’appellation ni de sigle » précise Martine David, maire de Saint Priest, et vice-présidente du Grand Lyon en charge du PLU. Afin d’harmoniser les outils de planification, « le futur PLUH fixera les orientations du développement en général, définira les droits à construire, et sera le support de la politique de l’habitat du Grand Lyon » explique l’élue. Lire la suite



24 mars 2012

Le préfet de Région, Préfet du Rhône, vient d'annoncer à la fois l'abandon du COL (Contournement Ouest Lyonnais), confirmer l'utilité de l'A45 dans son tracé original et la création du Conseil Métropolitain (signature début avril).

Monsieur Passi a tort de se réjouir trop vite de l'abandon du COL... En effet, un rapport commandé par la ministre de l'Ecologie recommande non seulement la liaison de l'A45 avec l'A450 (portion déjà réalisée entre Les Sept Chemins et Pierre-Bénite) mais aussi la création d'un pont supplémentaire entre Pierre-Bénite et le sud de Givors avec un barreau reliant ladite A45 et ce nouveau pont en liaison avec l'A7.

Le projet le plus abouti - pour l'instant - est la proposition commune de Collomb etMercier prévoyant la création de ce pont au sud de Givors avec le barreau partant au niveau de Mornant et franchissant par ouvrage aérien la vallée du Gier au dessus de la zone commerciale. 

Ce qui correspond au tracé d'origine du Col qui est conservé dans sa partie sud.


20 mars 2012

Le Conseil constitutionnel a validé dix candidatures pour le premier tour de l'élection présidentielle, a annoncé lundi son président, Jean-Louis Debré.

Selon l'ordre du tirage au sort effectué par le Conseil constitutionnel, Eva Joly (EELV), Marine Le Pen (FN),Nicolas Sarkozy (UMP), Jean-Luc Mélenchon (Front de gauche), Philippe Poutou (Nouveau Parti anticapitaliste),Nathalie Arthaud (Lutte ouvrière), Jacques Cheminade(Solidarité et progrès), François Bayrou (MoDem), Nicolas Dupont-Aignan (Debout la République) et François Hollande(PS), ont rempli les conditions pour pouvoir se présenter, en particulier celle d'avoir réuni 500 parrainages, a annoncé Jean-Louis Debré.
Cet ordre sera notamment celui qui sera retenu pour les panneaux électoraux et l'ordre des bulletins dans les bureaux de vote.


17 mars 2012

"Dominique de Villepin ne sera pas candidat"... Faute d'avoir pu réunir les 500 parrainages nécessaires pour se présenter à l'élection présidentielle. C'est ce qu'il annonçait au JT de France2 ce jeudi 15 février 2012.

Sauf "miracle républicain" qui semble-t-il n'a pas eu lieu ce vendredi à 18h00, date limite de dépôt des parrainages. Encore qu'il faille attendre les résultats d'outre-mer ce week-end compte tenu des décalages horaires.

Quoiqu'il en soit, le Conseil constitutionnel officialisera les candidats ce lundi à 17h30.

Le comité de soutien Givors-Villepin se réunira cette semaine afin d'envisager la continuité de son action dans l'intérêt des Givordines et des Givordins.


10 mars 2012

 

"Magnifique bulletin de 22 pages en quadichromie"... Telle était l'opinion de plusieurs givordins concernant le bulletin de présentation du bilan mi-mandat 2008-2011de la majorité municipale conduite parMartial Passi.

Le "hic" est que cette brochure de plusieurs milliers d'euros, payée avec les impôts des givordins et sensée présenter un bilan à mi-mandat 2008-2011, arrive avec une année de retard. 

En effet, une mandature municipale est de six années. La mi-mandature concerne les années 2008, 2009 et 2010. Pourquoi alors présenter cet onéreux fascicule d'auto-publicité en mars 2012 ?

La campagne concomittante des élections présidentielles et les élections législatives suivant immédiatement ne sont naturellement que pures coïncidences !


22 février 2012

 

"Christian Cervantès nous a quitté ce mardi 21 février 2012 à l'âge de 64 ans".Cette triste nouvelle est tombée hier en fin d'après-midi.

Le courage magnifique dont il a fait preuve depuis 2005 doit être salué à l'unanimité. Son combat pour faire reconnaître comme maladie professionnelle les cancers résultants de l'exposition à des produits toxiques pendant des années a été des plus exemplaires. Délégué syndical jusqu'au bout, il a participé à tous les combats pour préserver la "Verrerie", notamment pour s'opposer entre 2001et 2003 à sa fermeture.

Denis Ribeyre présente toutes ses condoléances à tous ses proches ainsi qu'à toute la grande famille des verriers en espérant que justice lui soit enfin rendue pour que le dernier combat de Christian ne reste pas vain.


7 février 2012

"Michelle Palandre (UMP) a, quant à elle, souligné que depuis 1995, l'essentiel de la dette a été transférée au Grand Lyon"

Voilà ce qu'il était possible de lire dans l'édition du Progrès du 1er février 2012. Vérification faite, cette phrase ahurissante a bien été prononcée par la conseillère municipale UMP puisque que cette déclaration faite pendant le conseil municipal est reportée sur le site du Défi Givordin avec les termes exactements reproduits : "Et on vous entend vous réjouir que vous avez réduit la dette de la commune. Mais comment avez-vous procédé ? Vous oubliez tout d’abord de rappeler que depuis 1995, vous avez transféré l’essentiel de la dette à la communauté de commune puis au grand Lyon. Cela vous a bien allégé, mais pas les Givordins qui ont continué à payer des impôts à ces deux collectivités."

Il y a des jours où Passi doit être heureux d'entendre asséner de telles âneries en plein conseil ! 


1 février 2012

1061 visiteurs uniques et 2617 pages lues. GIVORS Infos connait une très forte progression de visiteurs en janvier 2012 (+50%) par rapport au mois de janvier 2011. Cette progression, qui concerne aussi le nombre de pages lues, témoigne du succès aussi bien de la nouvelle formule que du concept éditorial consistant à documenter l'argumentation développée par des preuves. Certes, tout n'est pas parfait mais GIVORS Info est le seul site politique givordin d'information vraiment transparent. Nul besoin de truquer les compteurs ou de réaliser des interactions entre plusieurs sites pour augmenter artificiellement le nombre  de visites quand la sincérité, les compétences et la vérité sont au rendez-vous de la fidélité des internautes.

C'est en tout cas ma conception d'une opposition efficace face au déferlement des moyens municipaux de communication partisane. 


25 janvier 2012

C'est parti ! La bagarre pour les élections législatives de la 11e circonscription du Rhône est engagée. La volonté du député invalidé - avec justes raisons - de retrouver son siège et celle du député sortant Raymond Durand de le garder annoncent un affrontement féroce. Fenech est prêt à partir avec l'étiquette du Front National s'il n'obtient pas l'investiture de l'UMP. C'est du moins ce qu'il espère de son "pote" Gilbert Collard, le président du comité de soutien national de Marine Le Pen.

Il est vrai que Fenech et les conseillères municipales UMP d'opposition du conseil municipal de Givors ont refusé d'appeler à voter républicain "même en se pinçant le nez" lors du deuxième tour des élections cantonales de 2011 à Givors qui vit l'élimination dès le premier tour par le FN du candidat mis en place et soutenu par Fenech.


09 janvier 2012

Il y a des jours comme ça. On a beau se frotter les yeux, la réalité est là. C'est en tout cas la mésaventure qui a dû arriver à beaucoup de Givordins quand ils ont ouvert le journal municipal "Vivre à Givors" de janvier 2012 à la page réservée à l'expression des groupes politiques. A peine croyable, l'opposition élue a fait économiser 12 millions d'euros aux contribuables givordins.

Protéger Fenech en faisant croire que l'ex-député est "dévoué" aux givordins est déjà un non-sens constaté par ses absences répétées lors des séances du conseil municipal. Mais là, le groupe Défi Givordin s'est vraiment surpassé. On peut déjà entendre les ricanements de la majorité municipale et de la Gauche. Dommage que ce ne fût pas Madame Charnay qui fasse cette déclaration, cela aurait été du "pain béni"...pour l'opposition.


Voeux 2012 

Logo GIVORS InfoL'année 2011 se termine aujourd'hui à minuit. Comme le veut la tradition, chacun va présenter ses voeux pour la nouvelle année. La phrase rituelle est en général "Bonne année, bonne santé".

La santé est en effet primordiale pour passer une bonne année 2012. Aussi, j'aurai une pensée toute particulière pour les anciens verriers de VMC atteints des maladies contactées pour avoir été exposés à des produits toxiques sur leur lieu de travail. Je leur souhaite d'obtenir enfin les réparations dues par la reconnaissance du statut de maladies professionnelles.

Mais aussi et plus généralement, GIVORS Info souhaite plein succès pour celles et ceux qui attendent de cette année 2012 les améliorations auxquelles ils aspirent...


12 décembre 2011

Dominique de Villepin enfin candidat ! L'annonce vient d'être faîte et le comité de soutien givordin à la candidature de l'ancien premier ministre de Jacques Chirac se félicite de cette décision. L'homme a du panache et a démontré qu'il savait faire face dans l'adversité. Il va amener ce qui fait défaut aujourd'hui à la France : la CLASSE et la PRESTANCE...

Dominique de Villepin peut compter sur nombre de citoyens de la 11ème circonscription de Givors. Tous ceux qui souhaitent manifester leur soutien peuvent utiliser le formulaire de contact situé dans le menu de droite de GIVORS Info


7 décembre 2011

C'est officiel : le futur pôle métropolitain sera installé à Givors ! Tel est le titre de l'article du Progrès ainsi qu'il apparaît dans la page locale de Givors. Givors a donc été choisie pour sa position au carrefour des agglomérations entre Saint-Etienne Métropole, ViennAgglo, la communauté d'agglomération Porte de l'Isère et le Grand Lyon. Ce futur pôle métropolitain, domicilié Maison du Fleuve-Rhône, doit gérer un budget de 750 000 € pour assumer certaines compétences partagées dont les transports en commun, l'emploi, la culture et le développement durable. 


15 novembre 2011

Un décision importante pour Givors va être prise par le préfet cette semaine. L'A45 devant désengorger Givors va connaître probablement son tracé définitif dans son entrée dans Lyon.

Coté politique, Mohamed Boudjellabah, conseiller municipal socialiste, annonce sa probable candidature lors des prochaines élections municipales. Regroupera-t-il le parti socialiste local derrière lui ou divisera-t-il encore l'électorat d'opposition ? 


10 novembre 2011

Une nouvelle formule de présentation est en cours de réalisation afin de rendre le site de GIVORS Info encore plus convivial.

Différentes rubriques traitant de l'actualité politique - ou autre - vont faire leur apparition d'ici la fin de l'année 2011 afin d'être opérationnelles pour les prochaines élections législatives. Toutes ces améliorations sont destinées à apporter un plus grand confort pour les utilisateurs.


Que se passe-t-il sur le site de VMC

Le symbole d'un passé dynamique...Que se passe-t-il dans les coulisses du projet économique "ZAC de VMC" porté par la municipalité de Givors ?

Lancé à grand renfort de publicité, ce projet a fait l'objet de nombreuses communications dans la presse municipale "Vivre à Givors", des revues spécialisées s'en sont fait l'écho ainsi que la presse régionale. Des reportages télévisés ont même été réalisés. A l'origine, ce projet appelé pompeusement "Pôle Economique du Gier" devait être une réussite industrielle et commerciale..

lire la suite


 Pelosato toujours coco ?

Les aventures d'un des Pied-NickeléUn ancien adjoint communiste «Père La Vertu» depuis qu'il est passé à l'UMP ? Ce pourrait-être le titre d'un scénario de science-fiction. Et pourtant la réalité est bien là. En effet, Alain Pelosato continue à diffuser un ouvrage erroné pour payer l'éditeur mais cette fois avec séance de dédicace auprès de groupes d'opposition de villes gérées par la Gauche.

Il est vrai qu'avant, c'est plus facile quand il est son propre éditeur, apparatchik du système et... président du syndicat des eaux Givors-Grigny-Loire.

Bientôt sur GIVORS Info


Une revue de presse nécessaire...

Revue de presse

GIVORS Info publiera une rubrique «revue de presse» dès le début de l'année 2012. Il apparaît en effet nécessaire de mettre en évidence l'utilisation du journal municipal "Vivre à Givors" comme moyen de propagande militante par le système de bourgeoisie sociale au pouvoir à Givors.

L'exemple frappant vient d'être donné dans l'édition de décembre 2011. La manière de déformer les faits - en l'occurence le contenu d'un article du Progrès - pour en faire un argument au service de la politiquefiscale voulue par Martial Passi, est un déni de démocratie des plus malsain...dans la grande tradition du bolchevisme stalinien.


Passi n'est pas un menteur !
 
publication-passi.jpgMonsieur Passi publie sur son blog un communiqué se satisfaisant de la condamnation pour injure publique qu'il a obtenu en faisant citation à comparaître à Denis Ribeyre pour la publication d'un billet ayant pour titre : Le prêt magique de Martial Passi maire de Givors 

Oubliant le fait que le communiqué ne précise pas qu'appel du jugement a été interjeté - ce qui annule la condamnation en première instance - Monsieur Passi a raison de souligner qu'une très grande majorité de personnes sont honnêtes et intègres...Ce qui sous-entend qu'une petite minorité ne l'est pas !

Bientôt sur GIVORS Info l'intégralité des faits et la publication du jugement avec les motifs de l'appel...


20 juillet 2011 - Le dix-millième visiteur de GIVORS Infos un peu avant minuit !

Voila ce qu'écrivait Denis Ribeyre sur le Blog de GIVORS Info 18 décembre 2010 !  Et aujourd'hui 20 juillet 2011 ? 

 En date du 18 décembre 2010, 3.749 visiteurs ont lu 11.473 pages...

Cette progression est allée en s'amplifiant progressivement pour atteindre les 400 visiteurs/mois lisant en moyenne 3 pages chacun pendant une durée moyenne de 3 minutes. Entre le 18/11/2010 et le 18/12/ 2010, la moitié des visiteurs de cette période sont de nouveaux visiteurs.

Au jourd'hui, 20 juillet 2011, 10.000 visiteurs ont lu 28.356 pages en 19 mois, confirmant ainsi l'intérêt grandissant des Givordins pour le site d'opposition de Denis Ribeyre "GIVORS Info", seul site local offrant une information documentée incontestable. Jusqu'à présent, un seul procès en diffamation a été intenté par le maire (encore) de Givors. L'audience - attendue avec impatience - est prévue le 13 septembre 2011. Des vélléïtés sans suite de suppression de pages (Lire plus bas dans la page) ont été tentées par un ancien responsable d'édition de la presse locale. Même Alain Pélosato, ancien apparatchik communiste incorrigible et égaré dans l'opposition, a menacé tout récemment de poursuites Denis Ribeyre, l'ancien leader élu de l'opposition municipale de la précédente mandature. Lire le mail de bas en haut dans lequel ledit Pelosato reconnaît explicitement utiliser un faux nom pour faire vendre un soit disant livre noir de la mairie de Givors faussement rédigé à la gloire du "vrai nom" en plus d'être truffé d'inexactitude et d'incohérence, discréditant avec de telles méthodes ce qu'il croît servir.


Alain Pélosato prend-il les Givordins pour des "truffes" ?  Mise à jour du 08 JUILLET 2011

C'est en tout cas la question que pose Denis Ribeyre quand il constate le moyen utilisé par Alain Pelosato pour soutirer à chaque givordin intéressé une somme de 4,90 €.pdf voire 12,83 €.pdf. En effet, selon Alain Pelosato, un livre ayant pour titre "Livre noir de la mairie de Givors" est mis en vente par un certain Robert Neville. Toujours selon le même Pelosato, Robert Neville est journaliste, il est l'auteur bien connu de nombreux ouvrages sur le développement économique et social, mais aussi sur l'écologie, la nature et le risque majeur. La même annonce - Pelosato_neville pelosato.pdf - apparaît à la fois 1) sur le site de l'association des contribuables de Givors domiciliée chez un certain Ville et dont Pelosato est président, 2) sur le site de l'association de Fenech "le défi givordin" présidée par le même Ville et dont - cette fois - Pelosato est directeur de publication et 3) naturellement sur le site "Pour Givors" appartenant à...Pélosato.

Or point de Robert Neville sur internet tel que celui-ci est décrit élogieusement par Alain Pelosato. Ni journaliste, ni l'auteur bien connu de nombreux ouvrages sur le développement économique et social, mais aussi sur l'écologie, la nature et le risque majeur. Alors qui est donc ce fameux Robert Neville - tant vanté par les Ville, Pelosato et Fenech - et réclamant de l'argent pour un ouvrage truffé d'incohérence et d'inexactitude avantageuses, mais très élogieux pour le petit groupe d'opposition actuelle...fossoyeur de l'UMP givordine (Lire plus bas L'UMP en faillite). En réalité, Robert Neville est un pseudonyme utilisé par... Alain Pelosato afin de se donner davantage de crédit et... se faire un peu plus d'argent sur le dos de la naïveté d'éventuels lecteurs givordins.(cliquer sur l'image ci-contre)      


 

Loyers impayés  Mise à jour du 30 juin 2011

Finalement, la délibération devant faire une "remise gracieuse de dette de loyer" n'a pas été présentée devant le conseil municipal. En réalité, la somme due est de 5 968,88 € représentant  des arriérés de loyers et de charges. De source proche du dossier, il se serait agit de la deuxième remise accordée, la débitrice s'étant exonérée par des dispositions juridiques légales d'une première dette dont le montant serait supérieur à celle devant faire l'objet de la délibération non présentée. Chacun a le droit d'avoir des difficultés financières, cela fait partie de la vie privée. La vraie question est de comprendre comment une commune peut loger un(e) conseiller(e) municipal(e) pendant des mois et des mois sans se soucier de l'accumulation des arriérés. Etre conseiller municipal ne justifie en rien le laxisme du responsable de l'administration des biens de la commune qui devrait être sanctionné "pour avoir laissé faire". Comment un maire a-t-il pu imaginer "d'oser" présenter une telle délibération...s'agissant d'une de ses colistières ?



Une braderie réussie  Mise à jour du 25 juin 2011

 

  Beau succès pour les commerçants de l'association GIVORS Coeur de Ville regroupant une cinquantaine de commerçants-artisans de Givors. Non seulement le beau temps était au rendez-vous mais aussi de nombreux forains ont répondu présent à l'appel de l'association et de la société des fils de Madame Giraud maître d'oeuvre de l'organisation qui gère également les marchés givordins. Plus de cent vingt professionnels ont monté leur stand soit devant leur magasin soit sur les emplacement réservés aux itinérants. Le budget de la manifestation était abondé par le FISAC, la Ville de GIVORS, la société GIRAUD et GIVORS Coeur de Ville. Les visiteurs de la braderie ont pu participer au tirage au sort qui vit remettre un magnifique Scooter, un repas pour deux personnes et des soins du visages. La présidente et son dynamique bureau de GIVORS Coeur de Ville peuvent être fiers des efforts déployés au vu du succès obtenu, légèrement tempéré par l'avancement du début des soldes.



Un vrai scandale politico-financier en perspective ?   Mise à jour du 28 mai 2011

 

Chacun se souvient du fascicule indigne et graveleux "Faire Comme A GIVORS.pdf" publié et édité sous la responsabilité de Djamel Saadna, adjoint au maire et président de l'association éponyme attributaire d'une subvention de 1000 euros d'argent public versés par le Conseil Général à la demande de Martial Passi, conseiller général et maire de la commune de GIVORS. Denis Ribeyre avait trouvé la veille du premier tour des élections cantonales, la trace de cette subvention de 1000 euros et les documents afférents avaient été publiés sur GIVORS Infos. Transmis également à l'association de défense des contribuables, son président, Alain Pélosato, écrivait (CGadcg.pdf) à Michel Mercier, Président du Conseil Général, pour obtenir communication l'ensemble du dossier. Ces documents viennent d'arriver, ils sont...A.H.U.R.I.S.S.A.N.T.S.

Ainsi, Monsieur Passi a demandé et obtenu en tant que conseiller général de l'argent public - 1000 euros - au prétexte "d'intervention de soutien auprès des jeunes en milieu scolaire". Monsieur Saadna établissant sa demande écrite au motif de soit-disant "échanges". Obtenir de l'argent public avec de faux prétextes pour financer un tract politique d'agression contre des élus - anciens ou nouveaux - de la République est un acte illicite très grave. Comment va réagir Michel Mercier, actuel Ministre de la Justice, Garde des Sceaux qui épingla une médaille de la Légion d'Honneur (à mon opinion, imméritée) et dont le Conseil Général qu'il préside vient d'être victime d'allégations et de déclarations mensongères.


 

Quand Veyrand veut faire interdire certaines pages du site d'opposition  Mise à jour du 28 mai 2011   

Eh oui, l'ex-journaliste, ancien responsable d'édition du secteur Oullins-Givors, veut faire interdire la lecture de certaines pages de GIVORS Infos au prétexte que les internautes qui voudraient n'avoir seulement que des informations positives concernant le talentueux Mr Veyrand tomberaient sur les pages de GIVORS Infos qui "comporteraient des propos diffamants" à son encontre. Monsieur Veyrand doit pourtant savoir qu'il n'y a aucun propos diffamatoire sur le site d'opposition GIVORS Infos. En effet, seule la justice peut prononcer une telle affirmation. Ce qui n'est pas le cas actuellement. Denis Ribeyre a seulement repris la version "officielle" du départ dudit personnage du Progrès. Le fait d'y voir apparaître le nom de Veyrand est lié à sa signature publique en bas des articles mis en cause. D'autres personnes sont également citées dans ces mêmes pages, aucune ne s'est plaint. Par contre et pourtant secret de polichinelle à GIVORS, j'ai refusé de citer les déboires d'une jeune stagiaire victime d'un faune électronique.

Voici les pages que Monsieur Veyrand veut - vieille habitude ? - faire censurer :

http://givors.e-monsite.com/blog,quand-mr-veyrand-bidonne-un-article-en-faveur-ou-contre-un-candidat,273748.html 
http://givors.e-monsite.com/blog,comment-mr-veyrand-rehabilite-mr-fenech-et-le-positionne-seul-opposant-face-a-passi,266758.html
http://givors.e-monsite.com/blog,quand-veyrand-sauve-fenech,232933.html 
http://givors.e-monsite.com/blog,quand-veyrand-censure-denis-ribeyre,236692.html
et surtout la suivante :
http://givors.e-monsite.com/blog,patrick-veyrand-vire-du-progres,227438.html

 


 

La dernière bourde de Monsieur Fenech    Mise à jour du 3 mai 2011

Nous connaissons tous l'inénarrable Monsieur Fenech, du moins celui qui accummule les bourdes. Le personnage n'a pas peur du ridicule, il est même la preuve vivante que ce même ridicule n'est pas mortifère. Notre tartariné messie local, dont les aventures créent un doute raisonnable sur le nombre exact des Pieds Nickelés, laissant supposer que ceux-ci sont en réalité quatre... comme les trois mousquetaires. Bref, Fenech vient juste d'ouvrir blog sur un site au nom de domaine http://www.georgesfenech.fr/. Sur ce site, deux vidéos en ligne : la première reprenant une déclaration de Jean-François Coppé sur la parole donnée et la deuxième devant illustrer une présentation de l'incommensurable personne de Georges Fenech sous la rubrique : qui suis-je ? Malheureusement, notre Georges Lagaffe a oublié... de payer les droits dûs aux auteurs de la dite vidéo (cliquer sur l'image)



25ème anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl   Mise à jour du 24 avril 2011

 

Connaitrons-nous un jour les mutations génétiques provoquées sur les espèces vivantes par les effets de TCHERNOBYL depuis le 26 avril 1996 ? En tout cas, David Jouve et Roger Fréty étaient bien seuls sur le marché de Givors ce dimanche pour rappeler le 25ème anniversaire de cette catastrophe. Ni le Front de Gauche probablement plus préoccupé à sauver la mise à Kadhafi, ni aucun autre parti politique n'étaient présents. Saluons donc l'initiative du conseiller municipal de GIVORS et du nouveau leader de l'écologie politique David Jouve pour que l'espèce humaine n'oublie pas.


 

Fenech : le retour   Mise à jour du 23 avril 2011

Eh oui, Monsieur Fenech, supporté péniblement par ceux qui l'ont mis en place, a été l'attraction de ce conseil municipal du 21 avril. Et en plus, il est resté - mais, sans rien dire - jusquà la fin. Il faut dire qu'il s'est forcé pour venir, mais comme il veut reconquérir son siège de député ! Trois conseils municipaux en trois ans... Ainsi, après s'être moqué de ses électeurs, la brillante tête de liste - par ses absences - des élections municipales de 2008 ne doute de rien. C'est d'ailleurs sa marque de fabrique et c'est à celà qu'on le reconnait comme le dirait Michel Audiard : ne douter de rien... Allez, encore un an de patience et GIVORS sera débarrassée de cette catastrophe ambulante



L'UMP GIVORS en faillite
     Mise à jour du 22 avril 2011

 

25 : c'est le nombre de voix du 1er tour des élections cantonales qui sépare le résultat réalisé par l'UMP à GIVORS du résultat obtenu par le candidat de Fenech à GRIGNY. En effet, Jean-Louis Gergaud réalise 333 voix à GIVORS contre 308 à GRIGNY avec une participation sensiblement égale (34,02% et 32,71%). Problème ? Il y a deux fois plus d'inscrits à GIVORS qu'à GRIGNY (10 613 inscrits contre 5 615 à GRIGNY). Chercher l'erreur !! D'autant plus que l'effet Sarkozy était identique à GIVORS comme à GRIGNY ou dans le reste du canton.


  

Azélia embauchée par...Michel Mercier   Mise à jour du 22 avril 2011

La future remplaçante de Madame Charnay a été embauchée par le Président du Conseil Général du Rhône pour servir d'assistante salariée à Monsieur Passi. Vous pouvez contacter Melle Azélia Colombier Mekherbeche uniquement - semble-t-il - par email à son adresse du conseil général azelia.mekherbeche@rhone.fr Pour le téléphone, essayez le cabinet du... maire de Givors au 04 72 49 18 18. Mais au fait, qu'est devenu le nom de Colombier dans son adresse email ?


 

7 étudiants récompensés     Mise à jour du 22 avril 2011

Lors du conseil municipal du 21 avril 2011, Martial Passi a fait voter une "bourse d'étudiant" de 1 000 euros pour seulement sept étudiants en échange d'un travail d'intérêt général. GIVORS Infos propose à Martial Passi de choisir les heureux bénéficiaires de cette largesse payée par les contribuables givordins parmi les jeunes gens qui figurent sur la photo ci-contre. Après tout, pourquoi pas eux... Ne l'ont-ils pas mérité ? Il est vrai qu'il y a tellement de travaux d'intérêt général à réaliser comme par exemple... la distribution de la nouvelle lettre du conseiller général !


 

Une nouvelle grande prétresse à Givors   Mise à jour du 22 avril 2011

Le messie de Givors a présenté sa nouvelle compagne à ses commensaux lors d'une réunion de la secte des gens-qui-croient-que-Fenech-est-le-messie. Selon l'un des participants, le gourou autoproclamé a demandé à ses ouailles du Défi givordin d'aimer autant que lui (sic) sa nouvelle grande prétresse. Mais il faut convenir, à la décharge de Fenech, qu'il est quand même un peu tard pour renforcer de cette manière les amitiés franco-tunisiennes en faveur de... Ben Ali. Exit donc pour Givors la ménagère de cinquante ans et bienvenue à la consommatrice de moins de trente ans.


 

Un Préfet à GIVORS     Mise à jour du 22 avril 2011 photo le Progrès 

Mauvais temps pour Passi dans ses petits souliers ce lundi 11 avril 2011. En effet, Monsieur Jean-François Carenco, préfet du Rhône et autorité de tutelle du maire de Givors est venu voir ce qui n'allait pas à Givors. De plus en plus de givordins s'adressent directement au services de la préfecture pour résoudre des problèmes qui devraient être traités au niveau de la commune. Mais il est vrai, à la décharge de Passi, que l'exercice de ses nombreux mandats l'empêche de s'occuper correctement de ses concitoyens. Essayez d'obtenir un rendez-vous avec Passi. Minimum deux mois de délais et vous serez reçu par une ou un adjoint(e) ou bien un(e) conseiller(e) délégué. Bref, le préfet est obligé de se déplacer pour venir se rendre compte des dysfonctionnements qui lui sont régulièrement signalés.


FENECH

Drôle de début d'année 2011 pour Monsieur Fenech. Non seulement il est convoqué pour le procès en appel de l'Angolagate - une association de lutte contre la corruption ayant fait appel en civil sur l'ensemble des jugements - mais il doit en plus annuler les grandioses festivités données à l'occasion du XXème anniversaire de l'association qu'il préside "Echange Franco-Tunisiens", en présences d'un prestigieux Ministre... haï par la population. Fenech le Ben Aliste est-il devenu révolutionnaire ?


POLITIQUE

 Alors qu'ils n'avaient présenté aucun projet économique lors de la campagne électorale sauf une copie d'un projet caladois et l'engagement d'arrêter le Pôle Automobile, les élus UMP (M. FENECH et Mesdames PALLANDRE et BODART) suivi par Alain PELOSATO (qui a toujours fustigé ce projet) ont décidé de s'aligner sur le projet économique de la liste PASSI. Cette décision politicienne est aberrante et démontre la vrai posture de cette association Défi Givordin : servir les intérêts de son "messie", celui-ci espérant toujours redevenir député avec l'aide de...PASSI. Givors VMC : Quand les élus UMP de Fenech s'alignent sur Passi - Dernières infos


RISQUES NATURELS

 Pourquoi agir contre la sécurité des biens et des personnes ? Le rôle et surtout la fonction oblige un maire à prendre la meilleure des décisions pour ses administrés. Cette obligation fait partie du contrat moral établi lors d'une élection. En effet, le maire d'une ville (ou village) a un accès prioritaires aux paramètres et caractéristiques de sa commune. Il se déduit que nombre de concitoyens lui font confiance par défaut, n'ayant pas directement accès aux mêmes sources. Le rôle de l'opposition est donc primordial en cas de dysfonctionnement car il permet de rassembler et surtout faire connaître des réalités souvent fort différentes de la communication officielle. GIVORS Infos est donc dans son rôle en constatant des faits qui peuvent faire prendre un risque inutile. C'est ce qu'il fait en dénonçant l'insouciance - voire l'inconscience - de certaines pratiques qui peuvent conduire les citoyens dans une crise de confiance envers leurs élus. Lire le dossier : Risques naturels : Quand le maire M. PASSI fait comme à Givors

Sujets similaires :

Tunisie : La nouvelle "bourde" de Georges Fenech

 Très mauvais début d'année 2011 pour Monsieur Georges Fenech le jet-seteur. Le voila obligé d'annuler le XXème anniversaire de l'association qu'il préside :"Echanges Franco-Tunisiens" qui devait avoir lieu dans le nouveau palace parisien le Shangri-la...appartenant à une grosse fortune tunisienne Hosni Djemmali. Lire lyoncapitale.fr 

 Prévues en grandes pompes, ces festivités étaient encore annoncées le 3 janvier 2011 alors qu'il y avait des morts en Tunisie. Monsieur Fenech, qui n'en rate pas une rappelant son aventure gabonnaise, avait prévu de faire les choses en grand...en présence d'une figure prestigieuse - lire Une prestigieuse figure....pdf - de l'amitié franco-tunisienne : Monsieur ABDELWAHAB Abdallah, (lire AA Tunisie.pdf) Ministre Conseiller des Affaires politiques auprès de la Présidence de la République Tunisienne.

Ce ministre sera limogé le 13 janvier par Ben Ali dans l'espoir de calmer les foules... 13/01/2011 tunisie : limogeage de deux faucons du Président Ben Ali

Abdallah, le Mazarin de Ben Ali

 Abdelwaheb Abdallah, 68 ans est l'ennemi juré des libéraux et de tous les partisans de l'ouverture du régime. Il passe pour l'architecte et le maître d'œuvre de la politique de verrouillage de l'information.

Décrit comme l'âme damnée ou le mauvais génie du Président, ce monastirien habile et intelligent, est un ancien professeur à l'Institut de presse et des sciences de l'information (Ipsi), ancien directeur de la TAP, l'agence de presse officielle.

Il a intègré le gouvernement, en septembre 1987, comme… ministre de l'Information.

« AA » a connu pourtant une semi-disgrâce en novembre 2003, quand les attributions de porte-parole lui sont brutalement retirées pour être confiées à Abdelaziz Ben Dhia. Mais il conserve son bureau au palais de Carthage et continue d'exercer son influence en coulisses.

Véritable Mazarin, Abdelwaheb Abdallah, dont la femme, Alia, préside le conseil d'administration de l'Union internationale de banques (UIB), passe aussi pour être un proche de Leïla Trabelsi - Ben Ali.

 

Lire la suite

Angolagate : Georges Fenech définitivement relaxé

Georges Fenech définitivement innocenté ?  Outre les appels formés au pénal, une association de lutte contre la corruption a fait appel au civil de l'ensemble du jugement, amenant la cour à convoquer mercredi tous les prévenus présents au premier procès, relaxés ou condamnés. Lire dépêche AFP    (affaire à suivre)

 Contrairement à l'affaire Clearstream, le ministère public qui représente l'accusation, n'a pas fait appel général des jugements rendus en première instance. Ainsi, seuls seront jugés les 21 prévenus dont le procès en appel débute aujourd'hui 19 janvier 2011. Relaxé en première instance par le tribunal correctionnel de Paris des accusations de RECEL DE BIEN PROVENANT D'UN DÉLIT PUNI D'UNE PEINE N'EXCÉDANT PAS 5 ANS D'EMPRISONNEMENT, Monsieur Fenech peut-il se satisfaire du jugement de relaxe avec lequel, celui-ci étant devenu définitif, il va devoir vivre ?

Les termes employés pour prononcer cette relaxe avaient sucité de nombreux commentaires ironiques dans le milieu judiciaire  Lire Journal d'un avocat - Angolagate : une plume et du vitriol 

Alors que le procureur avait demandé une peine de 6 mois de prison avec sursis, l'ordonnance de renvoi avait précisé : "D'avoir à Paris, à compter d’octobre 1997, en tout cas sur le territoire national et depuis temps non couvert par la prescription, étant président de l'Association Professionnelle des Magistrats, sciemment détenu des fonds qu'il savait provenir du délit d'abus de biens sociaux commis par Pierre-Joseph FALCONE au préjudice de la société BRENCO FRANCE, en recevant sur le compte ouvert par l'Association Professionnelle des Magistrats dans les livres du CREDIT MUNICIPAL DE PARIS sous le numéro 02 20 55 10 050-13 un virement d'un montant de 99.837,19 francs, soit 15.313,46 euros, ordonné par Pierre-Joseph FALCONE ; délit prévu et réprimé par les articles 321-1, 321-3, 321-4, 321-9, 321-10 du code pénal, L241-3 4/, L241-9, L246-2, L242-30 et L242-6 3/ du code de commerce, anciens articles 425 4/, 431, 437 3/, 463 et 464 de la loi n/66-537 du 24 juillet 1966", le Tribunal avait décidé de relaxé Monsieur Fenech avec un jugement rédigé dans des termes particulièrement choisis ci-après fidèlement reproduits :

Lire 32482489republique-francaise-jugement-pdf.pdf à partir de : 

"3.4.2.2- Monsieur FENECH De l’une des disquettes conservées au domicile de Madame DELUBAC, il était extrait les deux messages suivants : “Gal MOUTON petit déj avec M. FENNEC Président Association des Magistrats de France” ; “Gal MOUTON petit déj M. FENNEC Vendredi 9 h” (A’1/175)...."

GIVORS Info : un an déjà !

 "Le 18/12/2009 à 17:14

Je remercie les visiteurs qui commencent à venir (123 à ce jour certains comptabilisés plusieurs fois) Je prépare une surprise qui demande un peu de temps pour la mise en oeuvre. Je garantis que vous ne serez pas déçus. Cette surprise réclame encore plusieurs semaines de préparation. Par avance je vous remercie de votre patience. En attendant, je vous souhaite de bonnes fêtes de fin d'année.

Amitiés à tous. Denis RIBEYRE

Voila ce qu'écrivait Denis Ribeyre sur le Blog de GIVORS Info le 18 décembre 2009 !  Et aujourd'hui ?

Lire la suite

Patience

Je réclame votre indulgence, merci d'avance pour Info GIVORS;

Vous êtes de plus en plus nombreux à consulter ce site régulièrement sans rien de nouveau chaque fois.

Je prépare actuellement un vrai site d'opposition très explicite avec tous les dossiers en cours : affaires immobilières (Orée du Rhône, Pavillon de l'Orangerie, Immeuble Pasteur, etc.), entente Fenech/Passi, fiscalité, procès en diffamation, le site de VMC et les 1,2 millions d'euros de subventions de VMC versés pour les 200 premiers emplois créés, etc. etc.

Ce site sera mis en ligne dès qu'il sera prêt avec l'aval de mon avocat.

Tout, vous saurez tout sur les élections de 2008, l'échangeur de Carrefour, la vente du patrimoine social de la Codégi, etc.

Je n'oublie pas non plus Monsieur Fenech (ses 15 000 euros payés par les contribuables givordins avec la bénédiction de M.Passi et du Conseil sans oublier l'achat de sa permanence remboursée avec l'argent que la République donne à un député pour... louer une permanence) qui s'est lui-même défini comme la Chance pour Givors et que certains prennent encore pour le messie (voir Lyon People de novembre 2003). Je n'oublie pas non plus tous ceux qui ont conduit au fiasco des municipales manipulés par Passi avec l'aval de Fenech...

Soyez patients quelques semaines.

Merci d'avance

Denis Ribeyre