UMP

Municipales LYON 2014 - Primaires UMP : Deuxième tour Havard / Fenech

Hamelin barré par Fenech

par Denis Ribeyre*  

Havard 1er Fenech 2èmeEmmanuel Hamelin (14%) aurait pu finir au coude à coude avec Michel Havard (40%) sans l'intrusion du député givordin Georges Fenech (35%) dans le débat lyonnais. La deuxième victime de Fenech est l’ancienne secrétaire d’État à la Santé Nora Berra (9%) qui aurait pu escompter un score beaucoup plus honorable compte tenu de son passé ministériel.

L'amertume de deux candidats pleinement investis dans la vie municipale lyonnaise et de leur soutiens sera totale lorsque Fenech se sera retiré "dans sa circonscription" comme il l'a annoncé publiquement s'il était battu. Colère qui sera d'autant plus justifiée quand Fenech mettra en oeuvre son plan B : se présenter dans une petite commune de la 11ème circonscription du Rhône. Finalement, il décidera de rester à lyon.

Comment expliquer le score de Fenech ? Denis Ribeyre, ancien chef de file de l'opposition givordine "dépossédé" par Fenech qu'il a appris à connaître, revient sur le parcours de Fenech et livre son analyse.

Fenech est un individu qui a pris des cours de communication. Il présente bien, est posé devant les caméra, prend des postures ou fait des mimiques qui le font apparaître comme un homme réfléchi pour le téléspectateur. De plus il s'est présenté aux lyonnais comme un homme neuf d'où la séduction exercée sur un certain nombre d'électeurs sensible à la nouveauté. Ajoutez-y un zeste de discours sécuritaire à destination des électeurs âgés des 3ème et 6ème arrondissements et le tour est joué.

En réalité, Fenech est dévoré par une ambition qui dépasse largement le cadre de ses compétences. C'est un homme qui ne doute de rien et qui fonce sans mesurer les conséquences de ses actes. Et quand il n'y a plus rien à détruire, comme à Givors, il déménage pour se refaire une virginité.

*Denis Ribeyre est l'ancienne tête de liste de l'union de toutes les oppositions à la majorité communiste de GIVORS mise en place pour les élections municipales de 2001. A peine élu député en 2002, Fenech contesta le leadership de l'opposition élue en créant sa propre association "Rassemblement pour Givors" avec la volonté d'être maire de la ville en 2008. Denis Ribeyre a fait le job d'opposition pendant sept ans pendant que Fenech et ses acolytes semaient la zizanie dans l'équipe élue sur la liste de Denis Ribeyre. Aujourd'hui, les acolytes de Fenech sont devenus les plus fidèles soutien de...communiste Passi. Quand aux deux réélections de Fenech député, elles sont dues à la complicité très actives des maires communistes-Front de Gauche de GRIGNY et GIVORS qui ne voulaient pas de députés socialistes issues de leurs communes. A cela s'ajoutent des connivences troubles inexpliquées entre Fenech et Passi...

Lire la suite

11e circonscription Rhône GIVORS Un proche de Fenech auteur de la vidéo responsable du déballage nauséabond

L'auteur anonyme de la vidéo démasqué grâce à Internet. Le responsable d'un déballage nauséabond est un proche de Fenech et de l'opposition givordine "Le Défi Givordin"

Image de la vidéo supprimée qui apparaissait sur le compte Youtube de Darkolep

Rappel des faits : Alain Pelosato, ancien maire adjoint communiste de Givors pendant 20 ans, aujourd'hui proche de Georges Fenech et fortement impliqué dans l'opposition "Le Défi Givordin" crée sur son site personnel, le 06 mai 2012, un lien ouvrant sur une vidéo mise en ligne sur You Tube par un certain "darkolep". "C'est pas moi l'auteur de la vidéo" avait répondu l'élu au comité UMP de la 11ème circonscription du Rhône à une question posée par une journaliste du Progrès. Et d'accuser n'importe lequel de ses voisins demeurant dans les Etoiles...

Voir la preuve en image ? 

11ème circonscription du Rhône - GIVORS : dérapage d'un élu UMP

Bien que le choix du slogan de la Droite "Choisissons la France" s'est fait en "mixant" des propositions émises par Copé et Raffarin...

A GIVORS, quand on sème le vent, on récolte...

capture01-16.jpg

Alors que, dans un entretien au Figaro Magazine à paraître samedi 12 mai, le secrétaire général de l'UMP, Jean-François Copé, prévient que tout accord local entre un candidat UMP aux législatives et le Front national serait "contraire à la ligne de l'UMP" et qu'il en tirerait "toutes les conséquences au niveau national", un élu UMP au comité de la 11ème circonscription du Rhône diffuse une vidéo à laquelle est associée sur la fiche YouTube de l'auteur, une autre vidéo montrant les conseillers municipaux UMP de Givors. Et, exceptionnellement présent parmi eux, Georges Fenech.

L'intention évidente de cette vidéo est de montrer un groupe de femme se réjouissant de la victoire de Hollande, l'une d'elle se drapant d'un drapeau d'un des pays du Maghreb.

Lire la suite

A45 Georges Fenech 11e circonscription du Rhône GIVORS Info : le coup de l'A45

.

 Le Premier Ministre François Fillon a signé la déclaration d'utilité publique de l'A45 destinée à soulager - entre autres - la souffrance des Givordins matin et soir. Aujourd'hui, c'est 80 000 véhicules qui empruntent chaque jour l'A47. Le chiffre doit être porté à 100 000 véhicules/jour à l'horizon 2020.

Vivant à Paris, Monsieur Fenech n'habite pas Givors. Peut lui importe les heures perdues chaque jour dans les embouteillages au niveau du Pont de Givors et dans les axes de dégagements empruntant les rues de Givors.

Combien de pollutions inhalées par les riverains de l'A47 lors des embouteillages ?

Georges Fenech prétend écrire au Premier Ministre ? Nul n'est dupe du caractère électoraliste de la missive.

Les absences répétées du prétendu chef de file de l'opposition givordine lors des conseils municipaux de Givors se suffisent à elles-mêmes même si sa présence (muette) est observée ces dernières semaines précédant les élections législatives.

Signature et engagement de Nicolas Sarkozy

Fenech joue-t-il Fillon contre Sarkozy  ? 

Retour sur une question posée par ledit Fenech

Question publiée au JO le : 22/01/2008 page : 408
Réponse publiée au JO le : 23/01/2008 page : 365

CONSÉQUENCES DU PROJET D'AUTOROUTE ENTRE LYON ET SAINT-ÉTIENNE


M. le président. La parole est à M. le secrétaire d'État chargé des transports.
M. Dominique Bussereau, secrétaire d'État chargé des transports. C'est un moment rare : c'est la première fois que l'on me demande de renoncer à un projet qui a déjà été annoncé. D'habitude, on m'interroge plutôt sur les projets qui ne se réalisent pas !

Voir le dossier

11e circonscription Rhône GIVORS : Raymond Durand en route vers l'investiture UMP

 

Raymond Durand (NC) soutient Nicolas Sarkozy

 

durand-sarkozy.jpgNicolas Sarkozy et Raymond Durand se serrant la main

 

Le député Nouveau Centre de la 11ème circonscription du Rhône Raymond Durand ne soutient plus Hervé Morin mais Nicolas Sarkozy pour l'élection présidentielle de 2012 révèle Le Progrès"Je rejoins le président" a-t-il déclaré au journal.


Selon le parlementaire, Hervé Morin devrait rejoindre le président de la République à l'issue du congrès du Nouveau Centre le 25 février. Raymond Durand espèrerait donc se présenter sous le label UMP et ainsi écarter l'ancien député de la circonscription Georges Fenech, pourtant déjà investi par la majorité. Il continue cependant de clamer qu'il reste "centriste et président du Nouveau Centre du Rhône".

Michel Mercier met tout son poids politique dans la balance.

L'actuel Garde des Sceaux et Ministre de la Justice obtiendra-t'il l'investiture UMP pour le député sortant Raymond Durand ? Cette possibilité est d'une actualité d'autant crédible que l'UMP s'est engagée à investir tous les députés Nouveau Centre qui s'engageraient à soutenir Nicolas Sarkozy dès le premier tour. Le retrait prévisible de la candidature d'Hervé Morin qui devrait être annoncé lors du Congrès du Nouveau Centre du 25 février et son ralliement dès le premier tour seront décisifs. En échange, les six autres candidats NC se retireront pour soutenir les députés du Rhône UMP sortants. 

D'autant plus que la montée de François Bayrou dans les sondages provoque une véritable inquiétude dans le camp présidentiel.

La 11ème circonscription et l'UMP ont tout intérêt à investir un honnête homme, peu médiatique mais efficace par sa pratique et sa connaissances des collectivités locales. Ce n'est certainement pas Raymond Durand qui profiterait de son mandat de député pour enrichir son patrimoine avec l'argent de la République.

Et Fenech ?

Invalidé et inéligible, Georges Fenech s'est totalement déconsidéré aux yeux de nombre d'électeurs de la majorité présidentielle. Les manipulations sous forme de retraits d'espèces de manière importante et opérées sur le compte de campagne sont devenues un véritable handicap pour son investiture définitive. Le silence observé par Fenech est déjà l'aveu de l'affaiblissement de son investiture provisoire. Cela ne l'empêchera pas de continuer à collecter des dons pour financer sa future dissidence.

Mais, ce qui serait d'une extrême gravité si cela était vérifié, sont les négociations menées par Fenech pour obtenir de son ami Gilbert Collard, président du comité de soutien à Marine Le Pen, qu'il intervienne auprès du Front National afin d'en obtenir le soutien ou mieux qu'il présente un candidat fantôme ou encore pas de candidat du tout. 

L'après présidentielle en ligne de mire

L'hypothèse la plus probable est que le vainqueur de l'élection présidentielle, quel qu'il soit, surtout s'il ne l'emporte qu'avec une faible marge, devra compter avec une majorité composite. Ce scénario, pour être invalidé, suppose à la fois que le candidat de la gauche remporte une large victoire qui accélérerait le processus d'implosion de l'UMP et que la droite gouvernementale soit, en outre, fortement concurrencée par une extrême droite en mesure de provoquer de nombreuses triangulaires. Dans tous les cas, les députés de la majorité sortante ont du souci à se faire.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×