Martial Passi mérite-t-il sa Légion d'Honneur ?

Trente cinq ans de services civils et militaires assortis de mérites éminents ?

Lire Code de la Légion d'Honneur

Article R.18

(Décret nº 96-697 du 7 août 1996, Art. 1)

"Pour être admis au grade de chevalier, il faut justifier de services publics ou d'activités professionnelles d'une durée minimum de vingt années, assortis dans l'un et l'autre cas de mérites éminents."

Monsieur Martial Passi a été promu chevalier dans l'ordre de la Légion d'Honneur pour trente cinq années de services civils et militaires tel que cela est précisé dans le décret du 31 décembre 2010 portant promotion et nomination : 

M. Passi (Martial, Auguste), conseiller général, maire de Givors (Rhône) ; 35 ans de services civils et militaires.

GIVORS Infos a eu la curiosité de regarder les autres promus en tant que Chevalier au titre de services civils et militaires. Dans la promotion du jour de l'an, Monsieur Passi est le seul conseiller général, maire d'une commune, décoré ès qualités parmi les quarante promus pour des services civils et militaires.

Monsieur Passi a été promu chevalier sur le contingent du Ministère de l'agriculture, de l'alimentation, de la pêche, de la ruralité et de l'aménagement du territoire. Promus conting. Ministère Michel Mercier.pdf  

Ce ne peut être en tant que conseiller général puisqu'il n'est élu que depuis 12 ans (1998) ni en tant que maire (18 ans de mandat seulement). D'ailleurs les fonctions électives en tant que telles, sont nominativement récompensées à ce titre cf  (...) Fonctions électives.pdf

A-t-il commis une action d'éclat lors de son service militaire dans le régiment de Montélimar ? 

Alors ? Dans un article du Progrès - Légion d’honneur à Passi (PC).pdf - le journaliste fait état du fait que la promotion de Mr Passi est liée à son action à la tête des Entreprises Publiques Locales qu'il préside depuis 2008. Impossible selon les critères très strictes des vingt années minimum.

Ne serait-ce pas alors au titre de sa profession de technicien de France Télécom qu'il prétend toujours encore exercer ? lire Citation 050207 Page 1.pdf

Les employés de France Télécom entrés en 1975, comme Monsieur Passi, sont fonctionnaires. La date correspondrait donc avec les 35 ans de services civils (les services civils sont assimilés à la fonction publique).

Si telle était la raison, alors cette distinction est imméritée car Monsieur Passi est en réalité...salarié du Parti Communiste (déclaration actée par les enquêteurs de la Brigade financière, lors de sa garde à vue). Or les salariés du Parti Communiste ne sont pas assimilés à ...des fonctionnaires.

En tout cas, tous les pontes du Parti Communiste du Rhône sont venus saluer Michel Mercier lors de la réception du 18 février - un mois seulement avant le deuxième tour des élections cantonales 2011. Cette rencontre et cette remise de médaille peuvent être utiles surtout s'il pouvait y avoir un mauvais report de voix - voire un vote contraire - des électeurs du Front de Gauche sur les candidats socialistes dans les cantons sensibles de la Majorité Départementale.

Sacré Michel ! lire Martial Passi épinglé par la Justice ? lire surtout Brigitte Jannot candidate du PS

M. Passi (Martial, Auguste), conseiller général, maire de Givors (Rhône) ; 35 ans de services civils et militaires.

Voici, ci-après, les autres promus au titre de services civils et militaires de la promotion du Jour de l'an dans l'ordre de la Légion d'Honneur

Cherchez le dénominateur commun avec la promotion de M. Passi !

Grande chancellerie de la Légion d'honneur

M. Bernasconi (Noël, Marc), ancien proviseur du lycée militaire d'Aix-en-Provence ; 54 ans de services civils et miltaires.

Premier ministre

M. Valtaud (Alain), ancien chef de la mission d'organisation des services du Premier ministre, contrôleur général des armées ; 22 ans de services civils et militaires

Ministère de l'agriculture, de l'alimentation, de la pêche, de la ruralité et de l'aménagement du territoire

M. Donzier (Jean-François, Georges), directeur général de l'Office international de l'eau ; 36 ans de services civils et militaires.

M. Hoareau (Axel, Florus), ancien directeur d'un organisme public à vocation touristique ; 38 ans de services civils et militaires.

M. Quatremère (Gilles, Jacques), ancien directeur départemental de l'agriculture et de la forêt ; 38 ans de services civils et militaires.

Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche

M. Cerati (André, Antoine, Valérie), ancien professeur des universités, ancien directeur d'un centre d'études et de recherches ; 48 ans de services civils et militaires.

M. Cozzone (Alain, Jean), professeur des universités ; 46 ans de services civils et militaires.

M. Cuche (François-Xavier, Marie, Luc), ancien professeur des universités, ancien président d'une université ; 42 ans de services civils et militaires.

M. Dehaene (Stanislas, Pierre, Joseph), professeur au Collège de France, membre de l'Institut ; 24 ans de services civils et militaires.

M. Laumon (Gérard, Henri, Léon), directeur de recherche dans un organisme de recherche, membre de l'Institut ; 36 ans de services civils et militaires.

M. Le Treut (Hervé, Pierre, Paul), professeur des universités, directeur d'un institut de recherche ; 34 ans de services civils et militaires.

M. Singaravelou, professeur des universités, président honoraire d'une université ; 41 ans de services civils et militaires.

Ministère du budget, des comptes publics, de la fonction publique et de la réforme de l'Etat, porte-parole du Gouvernement.

M. Galy (Philippe, Justin, Henri), directeur interrégional des douanes à Lille ; 35 ans de services civils et militaires.

M. Lagoutte (Francis), chef de service comptable, trésorier auprès de l'ambassade de France au Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord ; 40 ans de services civils et militaires.

Ministère de l'éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative.

M. Bertrand (Yves, Hippolyte, Marie), président d'une fondation ; 47 ans de services civils et militaires.

M. Daniel (Jean-Claude), professeur agrégé honoraire ; 47 ans de services civils et militaires.

M. Ehrsam (Jean, Fernand), inspecteur général de l'éducation nationale ; 33 ans de services civils et militaires.

M. Gaillard (Jean-Louis, Daniel), conseiller technique auprès d'un recteur ; 34 ans de services civils et militaires.

Ministère de l'économie, des finances et de l'industrie

M. Nanterme (Pierre, Yves, Raymond), président-directeur général d'un groupe de sociétés de conseils ; 29 ans de services civils et militaires.

Ministère de l'intérieur, de l'outre-mer, des collectivités territoriales et de l'immigration.

M. Assanelli (Thierry, Lucien, Pierre), directeur départemental de la police aux frontières des Pyrénées- Orientales ; 37 ans de services militaires et civils.

M. Brossard (Patrick, Louis, André), colonel de sapeurs-pompiers, chargé de mission à la direction de la sécurité civile ; 44 ans de services civils et militaires.

M. Fabre (Jean-Luc, Michel), préfet de la région Guadeloupe, préfet de la Guadeloupe ; 38 ans de services civils et militaires.

M. Fauvergue (Jean-Michel), commissaire divisionnaire de police ; 32 ans de services civils et militaires.

M. Le Tensorer (Jean-Paul), contrôleur général de la police nationale ; 33 ans de services civils et militaires.

M. Nury (Jean-Paul), commandant fonctionnel ; 36 ans de services civils et militaires.

M. Perrault (François, Charles, Louis), commissaire divisionnaire de police ; 30 ans de services civils et militaires.

M. Reberioux (Pierre-Yves), conseiller d'administration des affaires sociales, délégué général de la commission interministérielle pour le logement des immigrés ; 41 ans de services civils et militaires.

M. Signourel (Christian, Jean, Joseph), contrôleur général de la police nationale ; 35 ans de services civils et militaires.

Ministère de la justice et des libertés

M. Fèvre (Frédéric, Louis, Bernard), procureur de la République près le tribunal de grande instance de Lille ; 26 ans de services civils et de services militaires.

M. Lebeau (Bernard, Henri, Michel), procureur de la République près le tribunal de grande instance de Colmar ; 34 ans de services civils et de services militaires.

Logement

M. Crepon (Etienne, Louis, Marie), directeur au ministère ; 21 ans de services civils et militaires.

Ministère de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement

M. Allain (Yves, Marie, Michel), ingénieur horticole, chargé de mission au Conseil général de l'environnement et du développement durable ; 40 ans de services civils et de services militaires.

Ministère de la défense et des anciens combattants

M. Fournereaux (Jean-Lin, André, Marie), président-directeur général d'une société ; 33 ans de services civils et militaires.

M. Lépinay (Marcel, Marie, Roland), directeur du service départemental d'un établissement ; 44 ans de services civils et militaires.

M. Maillot (Bernard), directeur et adjoint au délégué d'un établissement ; 36 ans de services civils et militaires.

M. Méazza (Yves, Christian, Henri), directeur commercial dans une société ; 37 ans de services civils et militaires.

M. Peirani (André, Laurent, Sylvain), directeur d'un service au ministère ; 27 ans de services civils et militaires

Ministère de la culture et de la communication

M. Aubin (Gérard, Bernard, Marie), conservateur général du patrimoine ; 37 ans de services civils et militaires.

M. Ermisse (Gérard, Casimir, Désiré), conservateur général du patrimoine ; 45 ans de services civils et militaires.

M. Goutal (Michel, Louis), architecte en chef des monuments historiques ; 31 ans de services civils et militaires.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site