Cantonales Givors 2011 : Un candidat accusé de vol

Dans un courrier à entête officielle de la commune et distribué aux parents des élèves de l'école maternelle Langevin, lire Lettre du 11 janvier 2011.pdf, deux candidats aux élections cantonales de Givors sont nominativement et ouvertement accusés - ce qu'il se déduit pour le lecteur - d'avoir fait disparaître du matériel pédagogique. Le candidat en question est Jean-Louis Gergaud, Maire UMP de Montagny, et sa suppléante, Virginie Bodard, conseillère municipale UMP de Givors. Accuser quelqu'un de faire disparaître du matériel pédagogique revient explicitement à l'accuser de vol. Heureusement que la nouvelle direction de l'agence du Progrès était déjà en place pour rétablir la vérité des faits lire Progrès du 21 janvier 2011.pdf 

Toutes les campagnes électorales produisent leurs saloperies. A Givors, les candidats sont régulièrement et particulièrement calomniés, injuriés, souillés. Cela se passe en général dans l'anonymat de la rumeur méthodiquement organisée et propagée par des individus basiques, souvent primaires et peu reluisants - Les commanditaires n'apparaissent jamais ! - n'hésitant pas à l'utilisation des pires mensonges.

Aujourd'hui, le système en place à Givors a franchit un palier dans l'ignominie.

Cette lettre, bien qu'elle porte la signature "Le service scolaire" renforçant l'accusation, n'est pas si anonyme qu'elle voudrait le faire croire. En effet, seul un élu ou un cadre de la fonction publique, agissant par délégation de pouvoir et de signature du maire d'une commune, peuvent utiliser officiellement le papier à entête de la commune. Cette lettre porte en marge, accolé à éducation les initiales CC suivi de CL (éducation/CC/CL). Education fait référence par association d'idée à Education Nationale, les faits se déroulent dans une école et la lettre porte en marge les initiales IEN pour Inspect(ion ?)-eur de l'Education Nationale.

CC sont-elles les initiales de Christiane Charnay, première adjointe en charge de l'enseignement et de la formation ? Si tel est le cas, elle a agit nécessairement sous l'autorité et la responsabilité du maire de la commune Martial Passi.

Martial Passi est également candidat à sa propre succession dans les élections cantonales 2011 de Givors. Mme Charnay est co-présidente du candidat Passi lire Mme Charnay co-présidente.pdf mais aussi Lancement Campagne Passi Cantonales.pdf ou elle apparaît comme présidente du groupe des "personnalités indépendantes" du conseil municipal de Givors.

Monsieur Gergaud et Mme Bodard vont-ils engager une action en justice pour la mise en cause de leur honneur et considération de citoyen détenant un mandat public ? En auront-ils le courage pour faire cesser ces pratiques d'utilisation des moyens de la commune (la lettre à entête).

Rappelons que, lors des élections municipales de 2008, la liste de Monsieur Passi et Monsieur Passi - récemment épinglé de la Légion d'Honneur (lire dans les blogs) - ont déjà été jugés coupables d'infraction au code électorale. lire Jugement TA Annul Elect.pdf  

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×