Cantonales GIVORS 2011 : les mauvais relents de Martial Passi

Dans un fascicule en date d'avril 2011 ayant pour titre "Territoires Pluriels", ayant pour sous-titre "la lettre du conseiller général du Rhône et maire de Givors" et ne comportant aucune autre mention légale que celle de l'imprimeur (IOV 69200), lire Territoire Pluriel avril 2011.pdf le gentil Monsieur Passi se pose en pauvre victime d'une campagne de dénigrement de son méchant challenger de l'UMP. Les termes employés sont sans ambiguité : "Si les campagnes électorales sont malheureusement propices à certains excès et dérapages, nous n'imaginions pas que ces attaques personnelles et une propagande indigne pouvaient être véhiculées, notamment par le candidat UMP."

Qui paie ce fascicule, en quadrichromie, tiré à plus de dix mille exemplaires pour couvrir le canton de Givors (GRIGNY, MILLERY, MONTAGNY, SAINT ANDEOL LE CHATEAU, SAINT JEAN DE TOUSLAS, SAINT ROMAIN EN GIER, CHASSAGNY, ECHALAS),  dont on ne peut que s'interroger sur le mode de financement (Photocomposition et imprimerie) au vu de la faiblesse déclarée à la justice des ressources de Monsieur Passi lire Martial Passi dans l'indigence. Sa distribution est-elle gratuite ?

Ce tract d'après-campagne met en cause directement un candidat et sa suppléante sans apporter aucune preuve ni aucun démenti sauf à croire sur parole des allégations gratuites et engage nominativement Monsieur Passi et Melle Azélia Colombier Mekherbeche.

Quelles attaques personnelles ? Quelle propagande indigne ? Le saurons-nous un jour ?

Par contre...

Melle Azélia Colombier Mekherbeche, également conseillère municipale de Givors, cautionne-t-elle le cynisme avéré des accusations de vol totalement farfelues portées par l'administration communale dans un courrier à entête de la Ville de Givors et distribué aux parents des élèves d'une école maternelle ? lire Un candidat et sa suppléante accusés de vol

Melle Azélia Colombier Mekherbeche approuve-t-elle le financement par le Conseil Général de l'association "Faire comme à Givors" présidée par un adjoint givordin et auteur d'un fascicule éponyme salissant d'autres élus anciens et actuels ? lire Martial Passi impliqué dans un nouveau scandale politique

Melle Azélia Colombier Mekherbeche a-t-elle conscience d'avoir été élue avec ses colistiers au premier tour des élections municipales grâce aux voix du Front National lire Front National complice de Passi et... à deux infractions au code électoral Jugement TA Annul Elect.pdf commises par sa liste?

Melle Azélia Colombier Mekherbeche sait-elle que le maintien des assertions non prouvées contre Boniface AKPAH porte directement atteinte à son honneur et à sa considération de citoyen ayant un mandat électif alors que celui-ci a officiellement démenti ? lire Quand Passi bidonne ses tracts de campagne

Melle Azélia Colombier Mekherbeche peut-elle nier le déséquilibre des Subventions distribuées sur le canton au détriment des petites communes ? lire La répartition des subventions selon Monsieur Passi

Melle Azélia Colombier Mekherbeche condamne-t-elle le taggage - sur tout le canton - de toutes les affiches des candidats PS et UMP ainsi que les tracts déchirés de la candidate socialiste déposés devant la porte du domicile de celle-ci ?

Melle Azélia Colombier Mekherbeche a l'excuse de sa jeunesse, mais si elle veut bien vieillir, dans le respect de son éducation familiale, elle doit se tenir éloignée de celui qui n'est que le résultat et le pur produit d'un plan de communication.

GIVORS UMP Georges Fenech cantonales Martial Passi

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site