Cantonales 2011

Tous les résultats des élections cantonales par commune du canton de Givors. Analyse et commentaires. Et des coups bas qui portent préjudice à l'honneur et la considération de leurs auteurs...

Cantonales GIVORS 2011 : les mauvais relents de Martial Passi

Dans un fascicule en date d'avril 2011 ayant pour titre "Territoires Pluriels", ayant pour sous-titre "la lettre du conseiller général du Rhône et maire de Givors" et ne comportant aucune autre mention légale que celle de l'imprimeur (IOV 69200), lire Territoire Pluriel avril 2011.pdf le gentil Monsieur Passi se pose en pauvre victime d'une campagne de dénigrement de son méchant challenger de l'UMP. Les termes employés sont sans ambiguité : "Si les campagnes électorales sont malheureusement propices à certains excès et dérapages, nous n'imaginions pas que ces attaques personnelles et une propagande indigne pouvaient être véhiculées, notamment par le candidat UMP."

Qui paie ce fascicule, en quadrichromie, tiré à plus de dix mille exemplaires pour couvrir le canton de Givors (GRIGNY, MILLERY, MONTAGNY, SAINT ANDEOL LE CHATEAU, SAINT JEAN DE TOUSLAS, SAINT ROMAIN EN GIER, CHASSAGNY, ECHALAS),  dont on ne peut que s'interroger sur le mode de financement (Photocomposition et imprimerie) au vu de la faiblesse déclarée à la justice des ressources de Monsieur Passi lire Martial Passi dans l'indigence. Sa distribution est-elle gratuite ?

Ce tract d'après-campagne met en cause directement un candidat et sa suppléante sans apporter aucune preuve ni aucun démenti sauf à croire sur parole des allégations gratuites et engage nominativement Monsieur Passi et Melle Azélia Colombier Mekherbeche.

Quelles attaques personnelles ? Quelle propagande indigne ? Le saurons-nous un jour ?

Par contre...

Lire la suite

Cantonales Givors 2011 : le Front National complice de Passi (Parti Communiste) ?

Le premier des enseignements de ces dernières élections cantonales de 2011 apporte le constat évident que Monsieur Passi est incapable de gagner une élection sans le Front National. En effet, Monsieur Passi est incapable de passer la barre des 50% dans une élection locale sans l'aide du Front National. La meilleure preuve est apportée par les dernières élections municipales de 2008 où il se fait élir dès le 1er tour avec 52,61% des suffrages alors qu'il y a cinq listes mais sans le Front National. Lors de ces dernières élections cantonales, qui sont d'autant plus des élections locales que Monsieur Passi est conseiller général sortant, Martial Passi réalise 45,44% sur la commune de GIVORS, alors qu'il est confronté à quatre autres candidats dont le Front National. Un duel Passi - Front National lors du deuxième tour de ces cantonales 2011 est pain béni et le gage d'une rééelection assurée. Le soutien de Front National à Monsieur Passi a été déterminant lors des élections municipales de 2001 l'opposant à Denis Ribeyre si comparaison est faite avec la triangulaire du deuxième tour des municipales de 1995 mettant en lice le Front National, Passi et Jean-Claude Bahu (RPR-UDF) : 45% (Passi) + 13% (FN) de 1995 = 58% de Passi en 2001

Lire la suite

2ème Tour Cantonales GIVORS 2011 : Résultats Canton et par Communes

Passi (Front de Gauche) réélu sur le canton avec 66,41% des voix contre son adversaire Barras (Front National) totalisant 33,59% des voix !

 

 

 

GIVORS Infos publie tous les détails des résultats du canton commune par commune.

Tous les résultats 1er et 2ème tours

 

Cantonales Givors 2011 : Les vrais responsables d'un deuxième tour PASSI - FN

La Majorité Départementale (Jean-Louis Gergaud UMP) arrive en tête devant le Front National lorsque l'on totalise les voix UMP de toutes les communes du canton sauf celles de GIVORS. Alors pourquoi un tel recul à Givors (FN = 761 voix, UMP = 333 voix)?

POURQUOI UN 2ème TOUR PASSI / FRONT NATIONAL

Les causes d'un deuxième tour FN-PASSI.pdf

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×